2 gardes pour la surveillance du lac de Bouzey et du canal

B.Boulay 8 février 2014 0
2 gardes pour la surveillance du lac de Bouzey et du canal

13 communes viennent de signer une convention pour conférer à 2 gardes-pêche assermentés, l’extension de leur mission au domaine public routier. Ils pourront ainsi exercer une mission complète de surveillance et de sécurité, et verbaliser les infractions.

Damien Burgunder et Michel Hiroux sont gardes-pêche sur le secteur des lots de pêche de l’Entente halieutique de la Moyenne Moselle. Ils ont proposé aux communes de leur secteur, de reprendre une formation pour étendre leurs compétences et assermentations au domaine public routier.

13 communes concernées

Ainsi, ils pourront effectuer dans le cadre de leur tournée, une vraie surveillance et une mission de sécurité.  Ils pourront faire face aux incivilités souvent rencontrées à Bouzey ou le long du canal. 13 communes sont concernées : Chaumousey, Chatel-sur-Moselle, Chavelot, Épinal, Girancourt, Golbey, Igney, Les Forges, Nomexy, Renauvoid, Sanchey, Thaon-les-Vosges et Uxegney.

Prévention et dissuasion

L’offre a tout de suite soulevé l’adhésion des différentes communes, qui y voient une opportunité de développer la prévention et de dissuader les auteurs d’infractions.

Ils pourront aussi verbaliser

Désormais les 2 gardes veilleront à prévenir les vols, les dégradations, le jet de détritus, le départ d’incendie, de pollution et de nuisances. Ils interviendront pour récupérer les animaux en divagation, empêcher le camping sauvage, ou porter assistance aux personnes. Mais si besoin, ils pourront aussi verbaliser !

Les premiers en Lorraine

Actuellement, seules la Bretagne et le Vaucluse ont une démarche similaire et c’est une première en Lorraine !

La Communauté d’agglomération d’Épinal a financé la formation et les uniformes pour un montant de 959€. Elle prend en charge l’assurance et met en place la convention qui lie les communes et les 2 gardes.

Agrément de la Nièvre

Damien Burgunder et Michel Hiroux ont suivi une formation le 6 septembre auprès de la Confédération nationale des garderies particulières et de la protection de l’environnement pour obtenir le module « Police du domaine public routier ». Ce sont les premiers gardes particuliers de la région Lorraine. Ils ont leur reconnaissance d’aptitude de la Nièvre.

Ils attendent l’agrément des Vosges

Il reste à obtenir de la part de la préfecture des Vosges, un agrément pour les 13 communes engagées.

Commentez l'article »