Larmes du rire – Le rire dans tous ses états !

B.Boulay 11 octobre 2017 0
Larmes du rire – Le rire dans tous ses états !

Nouveauté aux larmes du rire lundi soir, une conférence sérieuse et scientifique sur … le rire avec Jean-Christophe Cassel, chercheur au CNRS.

« J’ai cherché des publications scientifiques sur internet, lance le conférencier. Le rire n’intéresse pas les scientifiques ! J’ai trouvé 2100 références pour le rire mais 376 000 pour la dépression ! ».

Le rire, une perversion ?

Le rire a eu longtemps une connotation négative chez les philosophes, comme Aristote qui considérait que rire était l’échec de la raison. « On rit du malheur d’autrui, donc c’est une perversion« , souligne le conférencier dans la peau d’un homme de l’époque. Pourtant, Platon lui reconnait une fonction sociale, mais pour Thomas Hobbes, le rire reste un vice !

Le rire laisse échapper l’émotion

Le rire laisse échapper quelque chose d’émotionnel, qui échappe à la maîtrise. On rit du cocasse d’une situation. Pour rire d’une scène comique, écrit Bergson, il nous faut « quelque chose comme une anesthésie momentanée du cœur ». D’ailleurs dans les expressions autour du rire, il y a le négatif (rire jaune,  rire en coin, rire sous cape, rire au nez de quelqu’un, rire aux larmes , le fou rire , à mourir de rire, Être pince-sans-rire … ) et le positif (rire aux éclats, avoir le mot pour rire, prêter à rire, …

L’homme n’est pas le seul à rire !

Le rire a un rapport au corps ( rire à gorge déployée, rire à pleines dents, rire à s’en décrocher les mâchoires, rire à s’en faire péter les côtes, rire comme un bossu, rire de bon coeur, rire de tout et de rien …). Il permet d’évacuer les tensions. Si le bébé réagit plus au plaisir qu’à la situation, l’enfant vers 5 à 6 ans perçoit l’ironie. Mais l’homme n’est pas le seul à rire !

Le rire fait du bien

Le rire fait du bien et il est contagieux ! On n’a pas besoin du texte et voir quelqu’un éclater de rire de manière prolongée peut gagner tout un wagon du métro ! Le stimuli visuel se propage. D’abord on sourit gentiment, puis on est gagné par cette hilarité. Les singes se plient de rire aussi et les rats émettent des ultrasons quand on les chatouille.

C’est physique et psychologique

L’explication est à la fois physique et psychologique. Le rire provoque une cascade de réactions mécaniques spasmes respiratoires, massage de l’abdomen, contraction du diaphragme, mouvements d’une quinzaine de muscles du visage (zygomatiques) …favorisant l’oxygénation du sang, la réduction du taux de cortisol (stress), la sécrétion d’endorphines (hormones du bonheur) et le renforcement du système immunitaire.

Aussi efficace qu’un jogging

C’est le moyen le plus rapide de mobiliser le maximum de neurones simultanément. 10mn de rire à gorge déployée équivaut physiquement à un jogging ou 30 mn d’aviron, selon le docteur Williams Fry de l’université de Stanford. Alors pourquoi s’en priver ? Depuis son lancement à Mumbai en 1995, la pratique du yoga du rire a largement essaimé. Le docteur Patch a ses fans ! On entend de plus en plus d’humoristes dans les chroniques d’actualité,  il y  les larmes du rire à Épinal et du Yoga du rire dans les Vosges !

Yoga du rire 36 bis euz de la plaine à Golbey – 06 73 02 78 65

Commentez l'article »