Actu88, c’est fini !

B.Boulay 6 mars 2018 8
Actu88, c’est fini !

Faute de moyens pour fonctionner, Actu88 choisit d’arrêter. La régie n’a pas fait assez de recettes. Le journal poursuit sa progression et fidélise ses lecteurs, mais il est gratuit, il ne rapporte que de l’audience ! Si ça pousse sa renommée vers le haut, ça ne paie pas les factures !

Actu88 avait un projet de développement et aurait aimé pouvoir le tester, mais sans fonds d’amorçage, ce n’est pas possible. Et quand on ne rapporte pas grand chose, on n’intéresse personne et aberration, quand on est sur le fil, on ne peut avoir accès à aucune aide ! Comme un fait exprès vous n’entrez plus dans aucun des critères de ces fameux dispositifs d’aide aux entreprises ! Il en existe plein mais juste pour les entreprises qui marchent déjà suffisamment. C’est une réalité !

Une facture pousse l’autre

Et c’est une course perpétuelle contre le temps pour trouver de quoi financer le courant et surtout … le comptable ou le banquier, qui eux, ne risquent pas de dépérir ! Pour déposer un dossier de demande de subvention, il faut des documents comptables et évidemment, rien n’est gratuit ! Donc pour espérer être un peu aidé, il faut d’abord payer !

Sur le terrain …

La réactivité du web qui exige des articles réalisés et écrits dans la journée et la volonté de fonctionner par reportages directs sur le terrain, font que ce n’est pas conciliable avec une activité commerciale efficace. La régie avec laquelle Actu88 a contractualisé, était généraliste et démarchait en package Grand Est, pas directement sur les Vosges.

Payer toujours !

Actu88 a des idées, de l’énergie, de l’imagination, des envies et des choses à dire, mais pas d’argent … Et même si vous ne gagnez rien dans ce monde, il faudra payer les 2000€ de bilan comptable en fin d’année, les charges minimales, déposer votre bilan au tribunal de commerce en 2 exemplaires et … payer encore !

Oups, trop tard !

Mais vous, vous pensez articles, enjeux, écrits, publications et tout s’enchaine si vite que vous vous retrouvez très vite submergée. Vous n’avez pas cherché de recettes !!! Journaliste dans l’âme entre un article et une prospection, … le cœur ne balance pas ! Vous privilégiez l’article, c’est urgent ! Vous prospecterez plus tard … mais arrive un moment où plus tard devient trop tard !

Tout simplement vous raconter

Je crois qu’Actu88 vous a séduit et j’ai adoré me lancer à fond dans l’aventure, aller chercher l’info et la mettre en relief. J’ai essayé de vous raconter ce qui se jouait, avec un peu de recul, d’en apprécier l’impact, les corrélations avec la conjoncture, et de faire les liens utiles à la compréhension. Une vraie toile d’araignée …

Une pro de la voltige

C’était passionnant ! J’ai adoré être au cœur de l’actualité et vous la faire partager, tenter de recouper les informations, voir comment les choses évoluaient et vous faire connaître les initiatives intéressantes. Je suis allée au bout de l’expérience. J’ai fait tellement de pirouettes pour réussir à exister que je suis devenue une pro de la voltige !

Vivre l’actualité

J’ai fait le plein d’émotions fortes. J’espère qu’Actu88 vous a fait vivre l’actualité avec ce qu’il faut d’humour et de dérision pour vous donner la pêche, qu’il vous a bousculé, mis en colère, fait réagir, parce qu’il faut aussi secouer le cocotier ! Quand il s’agit d’humain, on n’a pas le droit à l’indifférence ou à l’endormissement ! En ce moment, il y a des enjeux d’importance qui se jouent !

Sur le fil de l’équilibre politique

Actu88 a montré de belles choses et d’autres plus discutables, mais toujours avec humanité et éthique. Actu88 a essayé de comprendre les choix qui étaient faits et pourquoi ils étaient faits. Actu88 vous a placé sur le fil de l’équilibre politique, vous a plongé au cœur des forces en présence, pour suivre l’impact des décisions. Un drôle de cirque !

Actu et … Vous

Actu88 vous a raconté la vie, les gens, les initiatives, ces facettes et ces nuances. Une palette impressionnante ! Mais pour aller plus loin, il est nécessaire de constituer une équipe. Et sans fonds, ce n’est pas possible. Actu88 s’arrête le 6 mars et remercie sincèrement tous ceux qui l’ont suivi, lu, soutenu, défendu, contesté, commenté et qui ont souhaité porter plus loin cette forme de journalisme vers la Presse de demain !

 

8 commentaires »

  1. COLAS Maurice 6 mars 2018 sur 19 h 35 min - Reply

    Bonsoir Brigitte,
    Je viens de lire avec stupéfaction ce papier et très sincèrement je suis triste pour vous et la fin de votre aventure. Je prenais plaisir à lire vos articles tant je les trouvais bien rédigés et honnêtes. Je souhaite que vous réussissez à rebondir par ailleurs et que vous puissiez de nouveau nous proposer des articles de qualité.
    Bien cordialement.
    MCO

    • B.Boulay 7 mars 2018 sur 19 h 51 min - Reply

      Merci beaucoup. J’ai tenu autant que j’ai pu avec plein de pirouettes mais je ne pouvais pas continuer seule et cela implique d’avoir un peu de moyens.

  2. DE VAUDICOURT 8 mars 2018 sur 10 h 42 min - Reply

    BONJOUR,
    Vous me l’aviez dit, et maintenant cela est. Vous avez à faire face , comme d’autres dans d’autres secteurs aux difficultés financières dans une société qui ne vit qu’avec et par le fric, malgré les promesses d’équité de trop de politiciens qui émargent ou qui ne savent que « bouffer » à la gamelle du « libéralisme corrompu  » Un jour, ils auront à en rendre des comptes , le malheur veut que la marmite sous pression explose, ils auront beau amener leurs crs et autres gardes mobiles … Rien n’y fera ! Pour couronner le tout, la plupart des médias , ou écrits ou oraux … sont à la solde de ces voyous pour conditionner l’opinion du marécage qui ne sait qu’aboyer avec la caravane qui passe ; En vous saluant , je reprends de vos mots: à savoir : que je suis « mis en colère, fait réagir, parce qu’il faut aussi secouer le cocotier ! Quand il s’agit d’humain, on n’a pas le droit à l’indifférence ou à l’endormissement ! En ce moment, il y a des enjeux d’importance qui se jouent !  » BON COURAGE ET REUSSSITE dans votre future activité ….

  3. Chonion 8 mars 2018 sur 21 h 34 min - Reply

    Nous sommes vraiment tristes car vous aviez fait du tres bon travail.
    Mais sans doute allez vous rebondir sur de nouvelles aventures tout aussi passionantes.
    Bonne chance
    Antoine Chonion

  4. lacour 10 mars 2018 sur 8 h 54 min - Reply

    Je pense que l’on peut vous aider en lançant un financement participatif ! qu’ en pensez vous ?, l’organiser avec des gens, des orgas .

  5. huet serge 10 mars 2018 sur 17 h 49 min - Reply

    bonsoir
    et oui ton travail de terrain ,c’est un peu comme nous ; aider des gens dans la détresse et une fois aidé ; ils repartent sans même un merci .
    il parait que c’est la vie futur , mais pour moi je reste , comme ( a vous connaître) vous dans la ténacité et l’espérance d’une vie meilleur
    avec le respect et l’écoute restons à l’écoute des gens
    bon courage pour ton avenir
    pas de soucie, tu as du répondant
    amitié
    m HUET

  6. Jacques THOUVENOT 10 mars 2018 sur 18 h 07 min - Reply

    Cher Actu88, cher canard vraiment de chez-nous. Tu as su prouver que les Vosges sont modernes, loin de ce que peuvent penser nos même proches voisins, qui continuent à nous prendre pour des bouseux. Tu as eu beaucoup de chance de naître sous la plume aiguisée mais objective (est-ce possible en journalisme ?), allez, tout au moins honnête d’une passionnée. Et dans toute passion il y a du rêve. Elle y laisse… des plumes. Tu sais, mon canard, dire la vérité et se battre pour la trouver, ça n’est pas de tout repos, surtout face à l’incontournable finance qui rôde pour mieux étouffer. Il y en a peut-être qui savourent à cette heure cet arrêt respiratoire. Je leur adresse mon mépris. Car celle qui t’a protégé, cher coin-coin, au point de t’adorer, elle a encore et pour toujours cette niaque qui fera d’elle une pigiste de première et, je l’espère, qui très vite se propulsera sur d’autre théâtres. Chère Brigitte, les prochains projets auront autant de panache ! Défendez bec et ergots un journalisme vrai, actuel, dont nous avons tous besoin. Allez encore loin et dans la mesure de mes moyens et de mes savoir-faire, je vous accompagnerai si vous en éprouvez le besoin. A très vite, autrement.

  7. DUC Bernard 3 avril 2018 sur 11 h 28 min - Reply

    Zut ! Je découvre votre journal ,avec beaucoup de plaisir ,je m’apprête à réagir à un article concernant la biodiversité,dans la minute qui suit j’apprends que l’aventure se termine …..
    Alors félicitation pour le travail réalisé .Si vous tentez une nouvelle aventure liée à la communication contactez moi .Bon courage.

Commentez l'article »