Alex Viel – Le métal oui … mais décoratif !

B.Boulay 22 septembre 2015 0
Alex Viel – Le métal oui … mais décoratif !

Alex Viel n’hésite pas à se suspendre à l’une de ses créations pour en montrer toute l’attractivité. Pour lui, le métal, c’est chaud, mais c’est surtout malléable au gré de sa créativité. Il aime marier les matières, créer des lignes, jouer des pleins et des vides pour imaginer l’objet dans l’espace. Et au Salon de l’Habitat & Bois, il espère décrocher des commandes qui titilleront ses facultés créatives.

Enfermé dans la métallerie après avoir jeté son bac S à la corbeille, Alex Viel y a fait son temps, le temps d’avoir la maîtrise de l’art, mais il a fini par s’étioler. « Je me sentais sec, raconte-t-il. Je n’arrivais plus à avoir d’idée même pour mon propre aménagement ». Donc, il fait le pas vers les métiers d’art. Un grand pas pour l’homme, un petit plus pour son territoire, puisqu’il laisse alors son imagination se débrider.

Des horizons plus vastes

Il a mis 2 ans à faire mûrir son projet en couveuse Pacelor, qui permet de tester son marché avant de se lancer en solo en 2012. Il pense toujours avec ses mains, mais désormais d’autres horizons s’ouvrent à lui. Il combine les matières, ajuste, soude, pour apprivoiser courbes et volumes et occuper l’espace selon ses propres projections. Il y ajoute sa fantaisie.

Assembler les chutes

Il parie sur la métallerie décorative et c’est tout naturellement qu’il assemble ses chutes en une drôle d’horloge ou qu’il fait émerger une moto Harley, qui a eu son petit succès  puisqu’elle s’est vendue à Épinal.

Des résonances

Marier les matières n’est pas si facile, car ce sont des techniques et des machines différentes et travailler avec un partenaire demandent de penser dans le même sens ! Cette résonance, il l’a trouvé avec un ébéniste de son village. Il est également engagé sur un gros projet d’une exposition itinérante en plein air sur des photographies insolites de la Grande Guerre dans le Pas-De-Calais.

Toutes les facettes

Il est important pour lui, de montrer toutes les facettes de son art. « Pour l’instant, je fais 50% de métallerie décorative, 20% de métallerie fonctionnelle et 30% de mobilier déco, constate-t-il, je voudrais passer à 50% métallerie décorative/50% mobilier, mais plus de métallerie fonctionnelle ». En attendant, à Épinal, il montre ce qu’il sait faire, et quand il pense « banc », Alex Viel y met un cocotier !  Et en plus, il y grimpe !
Alex Viel : 4 Rue Haute, 54740 Germonville – 06 72 78 10 20

Commentez l'article »