PCF- Arrêtons de subventionner la route, investissons dans le rail !

B.Boulay 11 janvier 2018 0

 

La bataille du rail n’a jamais pris autant de sens qu’en ce début d’année dans les Vosges.

Depuis plusieurs années les Cheminots, les Associations d’usagers et les Usagers ont des craintes quant au devenir du ferroviaire sur notre département (la ligne St Dié Épinal, la ligne Jarville Merrey, la ligne Épinal Belfort) craintes justifiées avec l’annonce de neutralisation de ces lignes ferroviaires.

Il n’est pas envisageable de fermer les lignes ferroviaires

La mise sur route de bus augmente non seulement les temps de trajet, mais aussi les risques pour les usagers. « A l’heure de belles phrases sur l’environnement et la survie de la Planète par le Président Macron, il n’est pas envisageable de fermer des lignes ferroviaires au profit de la route » proteste le PCF.

Et la mobilité de nos jeunes ?

N’est-ce pas aussi Mr Macron qui veut favoriser l’apprentissage ? Bel exemple de faveur faite à nos jeunes que de ne pas leur permettre de se déplacer pour leur avenir professionnel. ‘ »Aujourd’hui, le choix est fait de développer le tout routier avec les fonds publics qui devraient au contraire servir au transport collectif.Lors des assises de la mobilité, le rail n’a quasiment pas été évoqué », dénoncent encore les militants.

Se mobiliser pour défendre le droit à la mobilité

La Fédération des Vosges du PCF s’insurge des mesures de neutralisation annoncées par la SNCF. « Nous exigeons qu’un débat le plus large possible soit mis en place par les pouvoirs publics locaux pour que des solutions de financements des travaux nécessaires soient mises en place. Nous appelons les populations, les usagers,  les Cheminots, les Élus à se mobiliser pour que personne ne soit laissé de côté et que chaque usager ait les mêmes droits en termes de mobilité« .

Il est urgent d’agir !

A l’heure où les Vosges se dépeuplent chaque année un peu plus, il est urgent d’agir pour le Service Public Ferroviaire SNCF au service du développement durable et de l’intérêt général.

Sandra BLAISE

Secrétaire Fédérale des Vosges du PCF

Commentez l'article »