Autrey – Une ferme rénovée s’enflamme !

B.Boulay 10 mars 2015 0
Autrey – Une ferme rénovée s’enflamme !

Lundi soir vers 20h10, les Magnier venaient de finir de manger. Ils avaient fait des frites dans la grange quand il y a eu une coupure d’électricité. Guy Magnier va voir ce qu’il se passe et c’est là qu’il aperçoit des flammes ! Ils ont juste eu le temps de réveiller leur fils qui dormait et de sortir avec leurs 2 chiens.

Quand les pompiers arrivent, la maison au 12, rue Saint-Florent, est embrasée. « Les flammes perçaient déjà la toiture », explique le chef de groupe des pompiers de Rambervillers, Raphaël Simon.

Un relais dans la Mortagne

Les pompiers de Baccarat, Sainte-Hélène et Frémifontaine sont venus en renfort. Ils ont installé un relais de pompage pour prendre l’eau de la Mortagne et éviter de vider les réserves du Château d’eau. une voiture a pu être éloignée.

Attaquer le feu par dessus

« Le plus gros foyer se situait à gauche du coté de la grange, poursuit le chef de groupe. Nous avons attaqué le feu par le dessus. Quand on en aura fini avec la partie supérieure et les poutres extérieures, on traitera la partie intérieure ». Il y en a encore pour 2 à 3h de lutte contre les derniers foyers, avant que le feu ne soit vraiment maîtrisé. L’étage est en bois.

Du café chaud

Les propriétaires s’inquiètent pour leur fils qui est appareillé la nuit, pour éviter les apnées respiratoires. L’appareil est resté dans la maison. Il va falloir trouver une solution de remplacement. Les voisins viennent apporter du café bien chaud pour tenir. C’est vrai que les Magnier n’ont que leur veste sur le dos et il ne fait pas chaud avec l’humidité. De la rue, tout le monde regarde avec désarroi le combat des 16 pompiers.

Relogés à l’abbaye d’Autrey

La famille, qui n’a plus rien, sera relogée dans l’abbaye d’Autrey. Le Père Jean Bosco de la Communauté des béatitudes raconte qu’il est passé à 19h45 et qu’il n’y avait rien, puis de nouveau à 20h30 et là, les flammes sortaient déjà du toit ! La maire du village, Cécile Chaumont est présente. Elle a abandonné la chorale dès qu’elle a appris le sinistre.

Cause accidentelle privilégiée

Les gendarmes de la brigade de Rambervillers essayent de comprendre ce qu’il s’est passé, mais la cause accidentelle reste privilégiée. Le feu est vraisemblablement parti de la friteuse, mais rien ne vient pour l’instant le confirmer. En tout cas, les propriétaires sont encore abasourdis de la vitesse avec laquelle le feu s’est propagé.

 

Commentez l'article »