Basse-sur-le-Rupt – Le préfet vient voir les installations du réseau d’eau

B.Boulay 1 août 2015 0
Basse-sur-le-Rupt – Le préfet vient voir les installations du réseau d’eau

Après la pénurie d’eau de la semaine dernière, le préfet, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, s’est rendu sur place pour voir les installations de captage et de distribution d’eau de la commune. Des installations anciennes. La commune recrutera un cabinet en septembre pour un diagnostic. En attendant, le préfet a autorisé le raccordement provisoire à une source privée.

Conséquences de la sécheresse, la commune a connu la semaine dernière d’importants problèmes d’alimentation d’eau. Après s’être fait dépannée par des citernes d’eau provenant des communes de La Bresse et Gérardmer, elle vient de se raccorder à une source privée, qui apporte pour l’instant le complément nécessaire. La dernière citerne est arrivée lundi. Depuis, la commune parvient à tourner sans supplément.

Un raccordement dans les règles

« L’arrêté a permis aux habitants et estivants de prendre conscience du problème et la consommation a fortement diminué. Les gens font attention et je les en remercie« , indique la maire, Nadine Perrin, qui a également promulgué un arrêté pour interdire totalement l’arrosage.Le raccordement a été effectué ce matin dans les conditions requises. « Les environs ont été fauchés, le chlore mis dans le tuyau et les prélèvements effectués à 9h ce matin, tout a été réalisé selon les consignes données ».

Très peu de personnel communal

 

« Le propriétaire, qui habite Nice, n’avait plus fait d’analyses depuis longtemps. Il sera content d’avoir les résultats« , poursuit la maire, qui évoque la difficulté que rencontre une petite commune pour gérer ce type de situation d’urgence avec très peu de personnel ! Vincent Fournier, l’employé municipal est sur le pont presque 24h sur 24h.

Le lotissement à sec !

« A La Bresse, on jauge 2 fois par semaine et la source baisse de nouveau de 7 à 8% de son volume chaque semaine », témoigne Jérôme Mathieu, conseiller départemental. Sur le site de la captation de l’eau, il y a plusieurs sources, qui alimentent le réservoir. Pendant 48h, leur baisse de niveau n’a plus permis de remplir le réservoir. Ce qui a bloqué le déclenchement de la pompe qui envoie l’eau dans un second réservoir situé au-dessus, pour desservir le lotissement du Bambois et les habitations ont été privées d’eau.

Raccordement à une source privée

Face à cette urgence, les élus ont appelé le propriétaire de cette source qui se trouve sur le massif du Haut du roc, sur le versant envers. Il a tout de suite donné son accord. La source ne dessert qu’une seule maison et le propriétaire ne vit pas sur place. Mais il a fallu avant d’obtenir l’autorisation du préfet, vérifier que l’eau ne présentait pas de danger. C’est chose faite et l’accord a été délivré par le préfet.

Les fuites réparées

« Il y a des horaires pendant lesquels les compteurs ne devraient pas tourner du tout, complète un conseiller municipal. Or, ils tournaient en continu, c’est comme ça qu’on a repéré les 2 fuites ». Elles ont été rapérées mais les installations sont anciennes. Le conseil a décidé de recruter un cabinet en septembre pour établir un diagnostic et optimiser le réseau. Une dépense imprévue pour la commune.

Mutualiser pour faire face

Les résultats des prélèvements effectués ce matin devraient arriver lundi, et l’expérience a permis à tous de se rendre compte qu’une mutualisation des compétences, des techniciens et du matériel permettrait aux petites communes d’être mieux armées pour gérer de tels sinistres.

Basse-sur-le-Rupt-Autorisation de raccordement

http://www.actu88.fr/basse-sur-le-rupt-leau-manque-la-commune-gere-lurgence/

Commentez l'article »