Capavenir Vosges – Portes ouvertes à la blanchisserie du Lavoir d’Espoir

B.Boulay 16 décembre 2017 0
Capavenir Vosges – Portes ouvertes à la blanchisserie du Lavoir d’Espoir

La blanchisserie du lavoir d’Espoir ouvrait ses portes vendredi après-midi, pour montrer ses installations, son savoir-faire et le sérieux de son personnel. La Porte ouverte se poursuit Samedi de 8h30 à 12h.

Cet atelier chantier d’insertion n’est pas très connu, parce qu’il travaille essentiellement avec les EHPAD de Golbey, Notre-Dame d’Épinal et le Cèdre bleu de Capavenir Vosges. Ce qui représente déjà 280 résidents, 44 tonnes de linge et 183 000 vêtements traités par an. Le repassage pour les particuliers représente 5% du volume.

14 personnes en insertion

14 personnes en contrat d’insertion, encadrés par 3 encadrants et 1 coordinateur, collectent le linge sale 2 fois par semaine. Sandrine Leroy  a travaillé 2 ans avant de devenir assitante technique. Elle se charge du travail délicat de tri du linge en fonction de sa fragilité et et de le pèser. Ce matin c’est 162,80 kg qui ont été pesés.

Traçabilité

Depuis aujourd’hui, le lavoir d’Espoir met en place un nouveau système d’étiquetage par code barre pour une meilleure traçabilité. « Nous commençons tout juste l’étiquetage, commente Gérard Doyen, nous en avons pour 5 à 6 mois« . S’il faut compléter le lavage par quelques petits travaux de couture, un poste est réservé à cette remise en état.

14 personnes en sortie positive

Les contrats sont de 20h à 24h. Ils visent à remettre le pied à l’étrier pour les personnes qui n’ont pas travaillé depuis plus de 18 mois et sont souvent au RSA. « Nous avons vu passer 32 personnes sur l’année et 14 sont en sortie positive, formation ou contrat. Demain, nous accueillons une femme qui n’a plus travaillé depuis 9 ans ».

Reprendre confiance

L’atelier existe depuis 2013. Il est installé sur le site depuis 2015 et voudrait bien pouvoir bientôt s’grandir encore pour remettre des postes de travail, engager plus de personnes et répondre à la demande grandissante, preuve que le travail est tout à fait satisfaisant. Le passage dans l’atelier, où l’on connait les difficultés de la reprise et où l’on va s’entraider, va permettre de reprendre pied progressivement et retrouver confiance en ses capacités, avant de se retrouver confronté au monde implacable de la compétitivité.

Lavage – Repassage – Petite Couture

9 route D’oncourt – Thaon les vosges

88150 Capavenir Vosges

03.29.31.04.57

Commentez l'article »