Ces Vosgiens qui comptent – Denis Duchêne, des bouffées de sensations intenses et inattendues

B.Boulay 18 décembre 2014 0
Ces Vosgiens qui comptent – Denis Duchêne, des bouffées de sensations intenses et inattendues

Dormir à la belle étoile ou dans le foin, marcher pieds nus, grimper aux arbres, … des sensations intenses remontées de l’enfance que Denis Duchêne propose de retrouver sur les 8 ha de la ferme aventure à la Chapelle aux bois. Portraits en partenariat avec La Semaine de Nancy et Metz (www.lasemaine.fr)

Pieds nus, pas de différence ! Tout le monde foule le sol, tâte la boue, les feuilles mortes, l’herbe et la mousse. Denis en connait un bout sur le genre humain, comme en témoigne le nombre de visiteurs qui viennent ici « prendre leur pied ».

Nuits insolites

Certains viennent de loin pour goûter aux bonheurs simples qu’offre la ferme aventure. Les hébergements ont beau être insolites, ils n’en sont pas moins très bien équipés. Selon le goût de chacun, on dort perché dans les arbres, sous un dôme transparent, dans un tipi, sur l’eau avec la cabane flottante…

Plus de 30 000 visiteurs par an

« Ce sont les visiteurs qui me donnent envie de les surprendre une fois de plus l’année prochaine avec de nouvelles trouvailles, reconnait Denis. Une façon de partager le silence et la beauté du lieu, l’observation de la faune, des petits déjeuners rythmés par le chant des oiseaux… .

Coup de foudre

C’est d’un coup de foudre qu’est parti le projet de la ferme aventure. Après s’être retroussé les manches, car la belle était un peu mitée, il a réhabilité, transformé et créé ses labyrinthes végétaux, minéraux, cabanes dans les arbres, greniers à foin, cabane flottante, bulles, parcours des sens et parcours pieds nus…

En famille et en réseau

10 ans d’un labeur en famille, avec Emile son fils ainé et bientôt le second fils, en apprentissage… « Je n’ai pas l’impression de travailler, confesse Denis Duchêne, quand on fait ce qu’on aime, on ne voit pas la vie de la même façon». Il développe activement les partenariats et vit la concurrence comme une force : « Plus on est nombreux à proposer des services innovants dans les Vosges, plus les touristes viendront ! » Chapeau de cuir vissé sur la tête, il poursuit déjà d’autres rêves.

Marie terrier

 

Commentez l'article »