Charmes – En projet, un Rond-point et des vestiaires pour le stade des Charmottes

B.Boulay 18 août 2017 0
Charmes – En projet, un Rond-point et des vestiaires pour le stade des Charmottes

Ce matin, la secrétaire générale de la préfecture, Claire Wanderoild, faisait avec le maire Robert Colin et quelques élus, le tour des prochains gros projets pour lesquels la commune a besoin d’obtenir des aides financières.

Rendez-vous sur le parking de Véolia, RD9 route de Chamagne. En face, s’étend un vaste champ de maïs. Le projet prévoit d’y aménager un rond-point, pour détourner les flux de camions du centre-ville et permettre aux entreprises comme Trane et la SRDE, qui développent leur activité, de mieux gérer la logistique des chargements et circulations de leurs transports.

3000 véhicules/j route de Chamagne, 9000 au centre ville

« Les comptages ont donné 2500 à 3000 véhicules sur la route de Chamagne, 2000 vers Essegney, 300 à 400 derrière la gare et 9000 à l’entrée du centre ville, explique le maire. 15ha de gravière vont être exploités par la SRDE avec un passage de camions continu. Trane est en pleine expansion et prévoit de réorganiser son site, pour que le chargement se fasse logiquement sans traverser toute l’usine. Les camions chargent actuellement en bordure de route. Ce rond-point optimisera la sécurité pour les citoyens et permettra de fluidifier la montée en charge des flux de camions pour les entreprises ».

Le flux des gravières va s’ajouter

Matière et United Springs sur la route de Saint-Germain pourraient profiter de ce passage des camions sur l’arrière de Trane. La CSE sous-traitant de Trane s’est installée à coté pour que les 2 sites communiquent. Toutes enregistrent des trafics en augmentation et cette croissance, dans les conditions actuelles de circulation, pose problème à la commune. Avec le développement des gravières qui démarrent, les camions se succèderont et traverseront la commune de la gare à la zone industrielle de la Plaine. « Il y en a pour 15 ans d’exploitation pour cette gravière, mais d’autres seront exploitées sur le même secteur, explique un élu. On peut compter 50 ans d’activité« .

Après le rond-point, un pont métallique

La commune envisage de compléter le rond-point par un pont métallique qui drainerait une majorité du trafic des camions. « Ce serait un contournement pour les camions, détaille Robert Colin. Un pont métallique serait moins cher et suffisant pour cet usage. Et les voitures continueront à circuler dans le centre ville pour la vie des commerces ». Mais ce projet viendra dans un 2e temps après le rond-point. Le Plan local d’urbanisme est en cours de révision et la procédure touche à sa fin.

Un rond point de 350K€

Le projet de Rond-point est estimé à 350K€, sans prendre en compte le déplacement des nombreux réseaux qui passent sous l’emplacement envisagé. Le conseil départemental prendra 50% du montant total, puisque c’est une route départementale. Les participations de la région et de la communauté d’agglomération d’Épinal pourraient venir compléter le financement, mais elles n’ont donné aucun engagement à ce jour. Le temps des explications, 5 camions ont défilé !

Des vestiaires pour le stade des Charmottes

Le 2e gros projet à venir, serait la construction de vestiaires modernes pour le stade des Charmottes. Le bâtiment actuel est très vétuste et trop éloigné du stade. Il ne correspond plus aux normes, ni aux besoins des 150 enfants que comptent l’école de foot. « On peut comparer, quand on va jouer chez les autres Clubs », confie le président du Club de foot. Mais le projet est estimé à 650K€ et nécessite des aides au financement. L’état pourrait en prendre 40% sur la DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux).

Pas d’engagement de l’État pour l’instant

Claire Wanderoild précise qu’elle ne peut pas s’engager sur un financement, puisque à ce jour, les services de la préfecture ne connaissent pas la hauteur des dotations, mais elle insiste sur le fait que les projets doivent être prêts à démarrer, permis de construire obtenu et appels d’offres lancés avant la fin de l’année. Les projets pris en compte sont ceux qui sont bouclés !

 

 

Commentez l'article »