Cinés Palace – La fréquentation progresse de 1,5% en 2013

B.Boulay 17 février 2014 0
Cinés Palace – La fréquentation progresse de 1,5% en 2013

Depuis l’ouverture du Multiplexe en 2011, la fréquentation n’a cessé de progresser. Le Cinéma d’Épinal a gagné 100 000  spectateurs en 3 ans et +1,5% d’entrées en 2013, alors que les cinémas nationaux encaissent une baisse de 6% .  Pour 2014, les Cinés Palace promettent de nouvelles animations, quelques aménagements et plus de communication.

« Depuis l’ouverture, c’est le succès », se félicite Michel Heinrich, président du conseil d’administration des Cinés Palace. 100 000 spectateurs gagnés en 3 ans (+37%) alors que les autres cinémas en perdent. Le cinéma d’Épinal est passé de 265 000 spectateurs en 2010 à 365 000 en 2013, tous spectateurs confondus. Il y a environ 2% d’entrées gratuites.

+ 1,5% d’entrées en plus

En 2013, les Cinés Palace affichent une belle forme avec 1,5% d’entrées supplémentaires, alors que les cinémas voisins et nationaux en perdent de 5 à 6%. Des chiffres qui confortent le choix qui a été fait, de laisser le multiplexe au Centre ville.

3 sorties nationales par semaine

Avec un prix  moyen de 6,66€, une programmation variée, et une programmation « art et essai »  renforcée (186 films), les Cinés Palace attirent un large public. « Plus de 360 films différents ont été projetés en 2013 avec une moyenne de 3 sorties nationales par semaine », confirme Arnaud Toussaint, directeur des Cinés Palace.

4€ pour les moins de 14 ans

La recette billetterie est en hausse alors que le prix moyen du billet enregistre une très légère baisse. Les opérations fête du cinéma, printemps du cinéma, Cinécool et Orange Cineday, à tarif réduit représentent 10% des billets vendus.

En 2014, le prix moyen du billet va encore baisser, puisque les Cinés Palace ont décidé d’appliquer le tarif réduit de 4 € pour les jeunes de moins de 14 ans.

Les films français en tête

« Les films français ont à Épinal un meilleur positionnement qu’au national, » constate Arnaud Toussaint qui du coup renforce ce choix dans sa programmation.

Les profs prennent la tête du box office suivi de Iron Man 3 et  le Hobbit 2. Juste après Moi, moche et méchant 2, la reine des neiges et Gravity.

Bientôt Marie-Dominique Dhelsing

« 37 films ont été projetés à Épinal en avant première en 2013 et déjà 3 en 2014 », poursuit le directeur, qui entend renforcer les rencontres avec les réalisateurs et caler encore plus la programmation sur les événements qui animent Épinal comme le triathlon, les Imaginales, Senyu… Marie-Dominique Dhelsing sera présente le 27 février pour Pierre Rabhi au nom de la terre et Nils Tavernier le 12 mars pour « De toutes nos forces ».

Retransmission de concerts

Innovation pour 2014, la retransmission de concerts. « Le premier s’ouvrira avec Mylène Farmer le 27 mars à 20h suivi un peu plus tard  par Elton John le 15 mai, annonce Arnaud Toussaint. C’est un pari. Nous allons voir si le public suit ». Et si c’est le cas, le concert en direct pourrait être envisagé à l’avenir.

Soutien aux films régionaux

Les Cinés Palace soutiennent les courts métrages et les films produits dans la Région, en leur offrant une diffusion médiatisée, pour les aider à se faire connaître. 10 écoles sur l’agglomération profitent également des opérations Cinéma à l’école, quelques collèges, mais un seul lycée.

Améliorer la qualité de l’accueil

Des aménagements pratiques sont au programme 2014 : une signalétique pour indiquer les parkings du dessous quand les plus visibles sont pleins, l’ouverture d’une 3e caisse dans la prolongation des autres, un système visuel qui devrait permettre de savoir si le film précédent est terminé ou non.

Billets sur Internet

Autre nouveauté, il sera bientôt possible d’acheter ses billets sur Internet. « Ça ne sera pas possible pour tous les billets, mais ce sera un plus pour les spectateurs qui viennent de loin et seront sûrs d’avoir une place. Par contre, pour les billets à 4 € qui demandent de vérifier l’âge, ce ne sera pas envisageable ».

La communication sera également renforcée et une carte de fidélité pour les friandises pourrait être proposée. Le cinéma d’Épinal tient sa place et entend poursuivre sa percée.

Multiplexe au Centre ville

« La construction des Cinés Palace s’est imposée, parce qu’UGC voulait implanter un multiplexe le long de la voie express », rappelle Michel Heinrich.

Pour anticiper, une SEM (société d’économie mixte) a été constituée avec la ville comme actionnaire à 84% et son projet a été déposé avant celui d’UGC. Il maintenait le Multiplexe près du centre ville, tout en offrant 1600 places en 8 salles.

Un investissement de 9,6M€, couvert par l’emprunt, une avance remboursable de 1,2M€ du CNC (Centre national du cinéma) et une aide de la Région.

Commentez l'article »