Commerce – Ets Schuller : « Venez à la boutique ! »

B.Boulay 14 septembre 2012 0
Commerce – Ets Schuller : « Venez à la boutique ! »

Aux établissements Schuller, les patrons, Yves Royer et Bruno Jeandemange, ont décidé de choyer leurs clients. Vendredi, les professionnels sont invités à une journée porte ouverte. Une occasion de leur faire connaître leurs produits et de leur proposer des prix.

Cette journée est une animation annuelle. « Comme on dit à ses amis, viens faire un tour à la maison ! », illustre Bruno Jeandemange. A cette occasion, ils dressent la table. Aux programmes des réjouissances, démonstrations, nouveaux produits et des offres tarifaires.

Les établissements Schuller sont situés route de Jeuxey. « Une situation stratégique, se félicite Bruno Jeandemange, car nous sommes au milieu des autres concurrents et sur une route passante. Avec 40000 véhicules/jour, on ne peut pas nous louper ».

Ils sont grossistes en peinture et décoration.

Joailliers de la profession

Leur objectif ? « C’est la survie ! » assurent-t-ils, sans hésitation. Être encore là dans 10 ans. Cette année, deux établissements ont fermé. ».

Leur clientèle se compose à 90% professionnels et 10% des particuliers. Mais cette dernière proportion est en augmentation, expliquent-ils. Les particuliers font de plus en plus par eux-mêmes et viennent chercher chez nous le conseil de spécialiste ».

Le conseil est leur valeur ajoutée. « Nous sommes les joailliers de la profession », compare Bruno Jeandemange.

Pas le client lambda

Leur clientèle est constituée d’entreprises modestes des Vosges et parfois des départements environnants. « Ils cherchent de la fiabilité, le suivi des produits et des fournisseurs », constate Yves Royer. « Nous sommes à leur image, à leur dimension. Ça les rassure. Nous connaissons bien nos clients. Ici, ils ne sont pas anonymes. Ils ne sont pas le client lambda».

L’entreprise existe depuis 1978. Yves Royer et Bruno Jeandemange ont travaillé sur un projet de reprise dès 1987. Elle a été effective en 2001. Depuis 11 ans, ils tiennent le cap.

Et s’ils ne nient pas que la conjoncture soit difficile, ils travaillent à gérer la crise.

180 collections

« Nous avons diversifié au maximum nos produits, explique Yves Royer, avant, il n’y avait que la peinture». Aujourd’hui, ils proposent une gamme complète et sont entrés dans des groupements d’achats. « Nous avons élargi l’offre de peintures murales. Nous avons 180 collections. C’est une des plus grosses offres sur les Vosges. Nous avons nos commandes en 48h ».

Malgré tout, ils doivent garder du stock. « Quand Le professionnel vient chez nous, IL attend de repartir avec sa commande ».

 

Autre atout en sa faveur, l’entreprise possède un atelier de colorimétrie. Ce qui lui permet de recréer des couleurs passées ou des nuances spécifiques.

Et si les nanotechnologies pointent leur nez, elles ne produisent pas de révolution. Les couts restent plus élevés et les professionnels restent fidèles aux valeurs testées.

« Les professionnels aiment la sécurité, et nous les soignons !». C’est ce qu’ils feront vendredi avec cette journée porte ouverte.

Commentez l'article »