Éloyes – Géraldine Roux ose le liège !

B.Boulay 22 août 2017 0
Éloyes – Géraldine Roux ose le liège !

Depuis qu’elle l’a découvert, Géraldine Roux est devenue accro au liège ! Essayer le liège, c’est l’adopter ! Pour vous, elle imagine le sac insolite, l’accessoire ou la casquette qui vous ressemble.  Elle y passe tout son temps libre.

Géraldine travaille à La Poste, mais sur son temps libre, elle combine les tissus et les formes. « La couture, c’est une passion qui me vient de ma grand-mère. J’adorais passer du temps à travailler avec elle. A 90 ans, elle faisait tous les habits de mes enfants ! C’était une forte personnalité et c’est sûrement de cette relation affective que je tiens ça !« .

Dans une bulle créative

« J’aime travailler de mes mains, j’aime les jeux de patience … Le tricot, le crochet, … j’ai tout appris toute seule, poursuit-elle. Et puis j’ai eu une fibromyalgie en 2006. Je ne pouvais plus coudre, ni tricoter. On me promettait même un fauteuil roulant à 40 ans ! J’ai été arrêtée 4 ans et demi, puis j’ai récupéré mes aptitudes. Pour moi, la couture, c’est thérapeutique ! J’évacue mon stress. Ça m’apaise … J’ai besoin de travailler de mes mains, de partir dans mon univers créatif. Je suis concentrée comme dans une bulle« .

Surprise !

« Je pars d’un carré mais je ne sais pas où je vais atterrir. C’est la surprise ! C’est le plaisir de faire quelques chose qui va servir à quelqu’un. J’aime les assemblages. Je peux y passer des heures », s’enthousiasme-t-elle. En 2012, elle rencontre une amie et crée « Rêveries enfantines ». Elle coud chapeaux, robes, poupées … avec fantaisie. Depuis, son associée a arrêté, mais pas elle ! Elle a repris sacs et casquettes et s’est encore plus professionnalisée.

Dingue du liège  !

Géraldine Roux s’est entichée du liège, un vrai coup de foudre ! « C’est léger, doux, sensuel, imperméable, décrit-elle enthousiaste, ça m’a attirée comme un aimant. Le liège c’est comme la terre, c’est apaisant et énergisant« . Elle en fait sa spécialité ! Après une formation à la chambre de métier, elle crée SeKan, Sacs et casquettes au naturel, le 1er avril 2017. Ce n’est pas un poisson, même si Géraldine s’y sent comme un poisson dans l’eau !

Envie d’oser ce qu’on ne voit pas ailleurs

Elle crée son logo, son site et démarre une collection « soft », tout en rêvant d’originalité, d’insolite, de fantaisie … Elle aime tout ce qui sort de l’ordinaire, tout ce qu’on ne voit pas ailleurs. « Dans la tête, j’ai des formes, des couleurs, mais je manque de temps pour faire mes propres patrons. On m’en réclame pourtant à l’étranger dans les forums ». Elle travaille encore à La Poste à 80%. « Je travaille les matins et tout le reste du temps est consacré à SeKan ».

Des sacs qui se tiennent bien

Elle découpe son liège et ses tissus à la roulette et utilise des outils du Patchwork. Ses sacs doivent se tenir et être résistants, donc elle thermocolle ses doublures. « Si c’est nécessaire je le rigidifie avec de la mousse ». Chaque sac représente entre 5 et 7h de travail. « Je suis maniaque, avoue-t-elle. J’aime que tout soit nickel. Je passe énormément de temps à choisir mes tissus et j’aime que les finitions soient très soignées. Mes sacs ont plein de poches, pour qu’on ait un vrai plaisir à y aller« .

Transmettre son savoir-faire

L’activité progresse plutôt bien. Elle vend, mais l’important pour Géraldine Roux, c’est la passion ! Passer des heures à créer ce qu’elle sent, à concrétiser ce qu’elle a dans la tête, un vrai plaisir addictif ! Elle aimerait aller encore plus loin et partager ce savoir-faire en créant un atelier collectif. Des magasins la sollicitent dans ce sens. C’est la prochaine étape. Elle voudrait aussi animer des forums, répondre aux problèmes de celles qui essaient toutes seules, et donner des cours par vidéo sur Internet. « J’ai plein d’idées pour des rencontres créatives et elle est prête à tenter des expérimentations, parce qu’il y a toujours plus d’idées dans plusieurs têtes ! »

SeKan

18 Rue de l’Elle

88510 Éloyes

06 15 32 51 63

http://sekan.fr/sacs/

Commentez l'article »