Épinal – Michel Heinrich défend ses panneaux lumineux

B.Boulay 7 décembre 2014 0
Épinal – Michel Heinrich défend ses panneaux lumineux

Comme il l’avait annoncé, Michel Heinrich répond à chaque argument pointé. Pour lui, ces dispositifs ont permis de réduire le nombre de panneaux d’affichage « classique et vieillissant ». Ils respectent le paysage, tout en répondant au besoin de communication des commerces et des populations. C’est également le moyen de soutenir une entreprise Spinalienne.

« Il n’y a pas eu de dépassement des seuils des codes des marchés pour le recours à une procédure adaptée« , affirme Michel Heinrich dans son courrier. Une procédure qui a été d’autre part contrôlée par la préfecture.

Jusqu’en 2020

Il promet par contre d’étudier juridiquement la question de la durée des contrats (de 15 ans au lieu de 8). Mais le maire précise que l’autorisation pour ces panneaux ne court que jusqu’en 2020.

les caméras juste pour les feux

D’après lui, pas de souci dans l’alternance des informations municipales et de la publicité. « La surface de publicité n’excède pas celles des informations« . Quant aux caméras, ce ne sont pas des caméras de surveillance, ni de sécurité publique. « Ces caméras ne génèrent aucun enregistrement et ni même de possibilité de visionnage. Elles ne servent qu’à identifier la couleur des feux pour gérer le positionnement des panneaux. »

La facture EDF à Eveacom

Quant au danger que peuvent représenter ces panneaux pour les automobilistes, Michel Heinrich s’en défend, puisque pour limiter ce risque, les panneaux  diffusent une image fixe et même quelques messages de sécurité, dès que le feu passe au vert. Il confirme également que la facture d’électricité est bien payée par Eveacom et que le relevé a été fait en janvier 2014 pour les années 2012 et 2013, qu’elle donnera lieu à une facture.

De l’acharnement…

Pour les 10 panneaux d’Eveacom, 5 ont été  démontés. Impossible pour le maire, de ne pas glisser une réflexion sur l’acharnement de Paysages de France contre ces panneaux Led !

Commentez l'article »