Épinal – Une nouvelle boutique Frip & Broc au centre ville !

B.Boulay 4 décembre 2017 0
Épinal – Une nouvelle boutique Frip & Broc au centre ville !

 La nouvelle boutique Fric & Broc inaugurée vendredi ne désemplit pas ! Comme l’affirme son Slogan, la seconde main, c’est malin ! Créée à l’initiative de Vosges TLC, elle propose des vêtements, des meubles et des objets de décoration à des prix très abordables et elle est idéalement située place des Vosges.

Vosges TLC, Centre de tri textile des Vosges située à Girmont, a fait le choix d’ouvrir une 2e boutique de proximité. Il y en a une à Girmont. Fric & Broc a ouvert ses portes le 14 novembre et depuis, la boutique se taille un franc succès.

Un emploi et demi pour la boutique d’Épinal

Vosges TLC collecte et recycle le textile. La filière Vosgienne emploie 35 équivalents temps plein dont 5 CDI. Cette nouvelle boutique crée un emploi et demi. La boutique propose des bons plans pour s’habiller, se meubler, décorer sa maison ou faire un cadeau sympathique, mais elle permet aussi de recycler les objets qui ne sont plus utilisés. L’objectif serait de recycler 8,5 kg/hab, nous en sommes à 4kg/hab, il y a encore du chemin.

Une vitrine de l’économie circulaire

Actuellement Vosges TLC traite 2800 tonnes de textile. L’objectif est à 3000 tonnes. 40% sont réemployés, 37% recyclés, 3% éliminés par incinération. « Ce que nous inaugurons, c’est une vitrine concrète de ce qu’est l’économie circulaire, explique Benoît Jourdain, président du Smd. Le textile est collecté dans les Vosges par des Vosgiens. Il est traité par des Vosgiens et remis en commercialisation  dans les Vosges dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. C’est un projet ambitieux« .

Une boutique joliment agencée

La boutique a été agencée en partenariat avec les petites mains futées de l’association AMI (Activités Multiples d’Insertion). Les objets sont joliment présentés et valorisés. « On sent qu’on y a  mis de la passion, de l’engagement et de la solidarité« , remarque Michel Heinrich, maire d’Épinal, fier de soutenir ce projet, qui prouve la cohésion des acteurs du réemploi. Un travail de pro alors que ce ne sont pas des pros« 

Un enjeu capital

Frip & Broc s’est installée dans les anciens locaux de la Société générale. « Reprenant une cellule délaissée, la boutique apporte une nouvelle activité au centre ville et propose à son personnel, une expérience facilement valorisable, poursuit le maire. L’économie sociale et solidaire est un enjeu capital. Avec les mutations, des gens restent au bord de la route et les structures d’insertion sont essentielles pour faire levier ».

Aller chercher des champs d’emploi qui n’existent pas

« C’est un enjeu de société, renchérit François Vannson, président du Conseil départemental, qui se fend d’un bon mot : « A Épinal, le commerce c’est génial, mais à Remiremont, c’est un bon filon ». Pour Stéphane Viry, député,  il s’agit d’aller chercher des champs d’emploi là où ils n’existent pas, « pour que chacun trouve sa place dans la société, même si ce n’est pas avec 35h/sem ». Une opération saluée également par le préfet qui rappelle que l’économie sociale et solidaire représente 10% du PIB (produit intérieur brut).

 

Commentez l'article »