JA et FDSEA – Du beurre au juste prix !

B.Boulay 4 novembre 2017 0
JA et FDSEA – Du beurre au juste prix !

Samedi 4 novembre de 10h à 12h, les JA et la FDSEA vendront du beurre à un prix rémunérateur à la Zone commerciale rue du Général Leclerc à Golbey, pour  expliquer aux consommateurs les raisons de cette fausse « pénurie ».

« Stop aux pratiques de la grande distribution ! La guerre des prix a déjà eu raison du beurre dans les étals, s’insurgent les JA et la FDSEA. Si le beurre déserte les rayons des supermarchés, ce n’est pas la faute des producteurs ». Les agriculteurs vosgiens ont décidé d’aller l’expliquer directement aux consommateurs en leur vendant le beurre au « juste » prix.

Une guerre des prix

Depuis plusieurs semaines, les rayons de beurre se vident sous les regards inquiets des consommateurs. Jeunes Agriculteurs et la FDSEA ont décidé de réagir. Ils expliquent qu’ils ne peuvent tolérer cette prise en otage des consommateurs par les autres maillons de la filière, qui, une fois encore, se livrent une guerre des prix sans merci.

La grande distribution ne veut pas payer plus cher

La grande distribution, confrontée à une hausse des prix du beurre, refuse de s’approvisionner, pour ne pas répercuter la hausse sur le consommateur. « Les cours du beurre industriels étant historiquement hauts, les artisans (boulangers, pâtissiers, cuisiniers, etc.) se tournent vers la grande distribution pour se fournir et ainsi réduire leurs coûts, participant également à la pénurie dans les rayons. Ce sont donc les consommateurs qui se retrouvent directement pénalisés et les producteurs laitiers, dont le prix du litre de lait ne couvre toujours pas le coût de production », expliquent-ils.

Le beurre vendu à l’export

« La matière première ne manque pas et nous produisons normalement. Le vrai problème, ce sont les relations commerciales entre la grande distribution et les industriels du secteur. Ces derniers vendent leurs produits à l’export, marché plus rémunérateur, car les grandes surfaces ne veulent pas augmenter leur prix. Pendant ce temps, les producteurs vendent 330€/T un lait qui leur coûte 360€/T à la production » explique Yohann BARBE, administrateur JA National en charge du dossier Lait et Président de JA Vosges.

 

Commentez l'article »