La CAPEB refuse la suppression du CITE pour les menuiseries et chaudières

B.Boulay 10 octobre 2017 0
La CAPEB refuse la suppression du CITE pour les menuiseries et chaudières

Suite à ce qu’ils vivent comme un passage en force du recalibrage du CITE, les élus de la CAPEB des Vosges se mobilise. Ils ont rencontré le Préfet vendredi et le député de la 3ème circonscription, pour faire remonter leurs revendications.

Devant la décision du Gouvernement d’exclure les menuiseries extérieures et les chaudières fioul du champ du crédit d’impôt transition énergétique (CITE), la CAPEB proteste ! Elle veut amener le Gouvernement à revenir sur l’exclusion de ces 2 activités et sur la rétroactivité de ces dispositions, qui mettrait à mal les entreprises et leurs clients, puisque les engagements se sont faits en comptant sur ces aides.

Ces mesures mettent en péril l’activité et l’emploi

La CAPEB demande une vraie concertation avec les acteurs de la filière car ces mesures risque de mettre en péril l’activité et l’emploi dans le bâtiment et est à ce stade en contradiction avec l’objectif de la France de réussir la transition énergétique.

D’autres sujets de préoccupations

Le député vosgien lui a assuré qu’il porterait leur amendement. La CAPEB a également abordé avec lui ses autres sujets de préoccupations : Adossement du RSI au régime général, doublement du seuil de la micro-entreprise et recalibrage du PTZ. En attendant des mesures correctives concrètes, la mobilisation de la CAPEB reste totale !

 

Commentez l'article »