Le préfet visite la mosquée d’Épinal

B.Boulay 24 juillet 2014 0
Le préfet visite la mosquée d’Épinal

Ce matin, la grande Mosquée d’Épinal, zone des Terres Saint-Jean accueillait le préfet pour une visite courtoise.

« On est d’abord surpris de trouver une Mosquée au coeur d’une zone commerciale, mais en termes de visibilité, on ne peut pas la louper ! », remarque Gilbert Payet, préfet des Vosges.  La Mosquée est à la fois bien présente et discrète, car elle se fond parfaitement dans l’environnement. La galerie d’arches rappelle l’Orient, mais très sobrement.

Chaussons à son pied

Une fois passé le seuil, les visiteurs enlèvent leurs chaussures. Pour ceux qui préfèrent les garder, il y a des sur-chaussons et le préfet s’est fait rechaussé !

De la faïence, des couleurs du volume et de la lumière

A droite, on pénètre dans la très grande salle des hommes. Haute, claire, elle dégage une atmosphère apaisante. « On a une décoration composée d’éléments méditerranéens. De la faïence, et des couleurs qui traduisent la joie« , explique Othmane Amri, président de l’association culturelle des musulmans des Vosges. L’influence est marocaine et espagnole. Il évoque le travail de décoration sur le mur réalisé à partir d’éléments moulés.

La salle des femmes

Au-dessus se trouve la salle des femmes, beaucoup plus modeste, avec une entrée pour les femmes et une pour les hommes. « Les femmes peuvent entrer par l’entrée des hommes mais les hommes ne peuvent pas entrer du coté des femmes!« , précise Mustafa Smati, chargé de communication.

 700 fidèles le vendredi

L’Imam, Ahmed El Habti est sur Épinal depuis 28 ans. Il a pris ses quartiers à la Mosquée à l’été 2012 et prêche pédagogie, éducation et tolérance. A Épinal, 700 personnes en moyenne fréquentent la mosquée le vendredi. elle étend son influence jusque Mirecourt et Éloyes. Certaines communes un peu éloignées ont leur propre salle de prière et ne viennent à la mosquée que le vendredi.

Pas de détection des dérives

Pour l’instant, aucun Vosgien n’est parti en Syrie, « mais ils sont entre 800 et 1000 sur la France, 172 sont revenus et 38 sont morts », rappelle Gilbert Payet, qui interroge la communauté sur leurs moyens de détection des dérives extrêmistes. Il prend le pouls de la situation.

Éducation à la tolérance

L’association des musulmans des Vosges répond par la prise de conscience et la  tolérance. Mais ils redoutent l’influence d’Internet sur lequel personne n’a vraiment de prise. Ici, on éduque les enfants et on organise des projets avec les jeunes pour canaliser les énergies. « L’intégrisme, c’est l’ignorance de notre religion », défend Othmane Amri.

Mosquée ouverte pour rompre le jeune

5 salles de classe avec un tableau interactif et une salle de convivialité complètent l’équipement de ce lieu de culte et d’éducation. Pendant le ramadan, les gens sont invités à venir « rompre le jeûne » le soir, qu’ils soient musulmans ou non.

 

http://www.actu88.fr/religion-la-nouvelle-mosquee-un-symbole-fort-de-diversite-et-douverture/

 

 

 

 

 

Commentez l'article »