Les producteurs laitiers du Grand Est en rébellion contre Lactalis !

B.Boulay 25 août 2016 0
Les producteurs laitiers du Grand Est en rébellion contre Lactalis !

 une cinquantaine de producteurs laitiers de l’Est ont rejoint le mouvement de l’Ouest contre la politique de prix du Groupe Lactalis. Estimant qu’ils sont rackettés, les jeunes agriculteurs et la FDSEA ont tenu le siège de la laiterie de Corcieux de 10h à 18h. Ils n’ont pas voulu bloquer les camions car ce sont les éleveurs qui en pâtissent le plus !

Parce que les prix ne couvrent pas le coût de production, les agriculteurs reprennent la mobilisation contre ceux qui prennent les marges à leur compte, en les laissant se débattre avec leurs difficultés à vivre et l’impossibilité de payer ce qu’ils doivent. Ils crient à l’arnaque !

Les négociations toujours en cours

Les négociations se poursuivaient encore à huis clos ce jeudi soir à la Maison du lait à Paris, entre les représentants des éleveurs laitiers et le groupe Lactalis, pour tenter de trouver un accord sur le prix. Les syndicats voudraient atteindre 290€ la tonne.

Un prix qui ne couvre pas le coût de production

Le prix proposé est autour de 257€ la tonne de lait, « un prix qui est indexé sur le marché mondial et la concurrence », rétorque Lactalis, mais qui ne couvre pas les coûts de production évalués entre 330 et 380€.

Plus de marge pour les éleveurs

Les syndicats réclament une « meilleure répartition des marges » à Lactalis, dénoncé  comme « le plus mauvais payeur des transformateurs de lait en France ». Mais Lactalis maintient sa position et affirme que la situation de crise ne leur impute pas. Pour le Groupe laitier, elle incombe à la surproduction et à la concurrence d’autres pays européens comme l’Allemagne, qui produisent à des prix très bas.

Commentez l'article »