Manifestation – Les retraités sont dans la rue !

B.Boulay 29 mars 2017 0
Manifestation – Les retraités sont dans la rue !

Les retraités ne sont pas des nantis !  Ils n’ont pas de quoi se la couler douce ! 9 organisations syndicales interpellent les candidats à la Présidentielle. Que comptent-ils faire pour les retraités ? Ils étaient 120 dans la rue d’Épinal cet après-midi pour rappeler qu’ils existent aussi !

Une enquête menée sur les marchés par les organisations syndicales illustre bien cette réalité : 3% ont moins de 500€/mois, 23% ont moins de 1000€ et 75% ont moins de 2000€. 65% des retraités se considèrent comme ayant tout juste de quoi vivre, 3% se disent en difficulté et 1% avoue être pauvre.

Une situation qui s’est dégradée

52% ont le sentiment que leur situation s’est dégradée en 5 ans. La hausse de la TVA et les impôts plombent leur budget en augmentant sans cesse alors que leur pension n’est pas revalorisée depuis 5 ans.

Le coût de la vie augmente !

Les retraités pointent la hausse du coût de la vie, alors qu’on nous rabâche que les prix sont stables. 46% se plaignent du coût des complémentaires santé. 24% peinent à avoir accès aux soins et 17% ont du mal à payer le gaz et l’électricité. 84% estiment qu’ils doivent se faire entendre et protester contre ces conditions de vie.

1/4 de la population, ce n’est pas rien !

42% pensent qu’il faut manifester, 37% penchent plutôt pour des pétitions et 32% prônent des courriers aux politiques, mais tous sont d’accord, impossible de rester à attendre de mourir ! Que prévoient les candidats à la présidentielle ? Parce que même si on essaie de les ignorer, les retraités représentent une bonne partie de l’électorat et peuvent faire basculer les votes…

Pour vivre, pas de survivre

Ils ont décidé qu’ils ne s’en laisseraient pas conter et ils étaient 120 à défendre leurs intérêts à Épinal. D’autres avaient préféré rejoindre les Nancéens pour faire masse. Le message est le même ! Les valides le portent pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer. En règle générale, ils sont discrets, mais là, ils en ont assez d’être les éternels sacrifiés. 15 millions de retraités en France, c’est un quart des voix et ils veulent être entendus !

Ils ne demandent rien d’extraordinaire

Ils demandent une revalorisation des pensions, le rattrapage du pouvoir d’achat  perdu sur les pensions, l’abrogation des mesures fiscales régressives contre les retraités, une protection sociale de haut niveau avec une prise en charge de la perte d’autonomie et le développement des services publics de proximité. Ils ne veulent pas être les oubliés du XXIe siècle …

Commentez l'article »