Mirecourt – Nouvelle scénographie pour la musique mécanique

B.Boulay 18 mars 2013 0
Mirecourt – Nouvelle scénographie pour la musique mécanique

Samedi, le musée de la musique mécanique rouvrait ses portes  sur un nouveau parcours scénographique.

Pour redonner de l’attractivité au musée de la musique mécanique, la ville de Mirecourt a conçu un nouveau parcours scénographique moderne et attrayant.

La collection est organisée sur deux étages.

Dès l’entrée, le visiteur découvre l’origine des premiers orgues mécaniques. On plante le décor, la facture d’orgue s’ancre à Mirecourt en 1740, en complément de la Lutherie et de l’archerie. Elle y restera 2 siècles. Son apogée se situant en 1840 avec 200 ouvriers qui fabriquent des orgues de salon et d’église et la fameuse serinette en vogue au XVIIIe siècle (pour l’éducation des serins).

Instruments et automates

Après les 1ers instruments de salon, le visiteur découvre des orgues ambulants, les orgues de foire et les grands noms qui les accompagnent. Une salle est consacrée aux automates, tableaux animés et boites à musique du XIXe siècle

En montant à l’étage, le visiteur a vue sur Mirecourt, qu’il domine. Un espace projection met en avant le rôle du pianola dans les films muets et évoque la censure pour les chanteurs de rue. Dans la salle suivante, le visiteur entre dans l’univers des orgues de cafés et guinguettes.

Audioguide ou panneaux

De grands panneaux vous donnent les informations utiles, mais si vous n’avez pas envie de lire, pas de souci, vous tapez le numéro de l’objet sur votre audio guide, un outil simple qui  permet aux visiteurs de faire la visite comme ils la souhaitent sans attendre l’heure de la visite collective.

Le musée a gagné 300m2 supplémentaires et il est maintenant accessible aux personnes à mobilité réduite. Les travaux ont été menés par les services de la ville. Travail salué par Patrice Jamis, conseiller général du secteur. Même si cette formule en interne n’ouvre pas droit aux subventions courantes.

Intéresser les touristes

Le groupe d’action locale Ouest Vosges, qui finance la mise en valeur du patrimoine local, a pris en charge 38000€ sur le coût total de 60 000€ et se réjouit du projet menée par une équipe dynamique.

« On avait tendance à oublier le musée, se rappelle Christian Franqueville, député du secteur. Il était fondamental qu’il évolue. Le tourisme est un des outils de développement économique. Il faut faire vivre le territoire, le mettre en valeur. Avec Vittel, on peut offrir un package touristique. Nous allons faire venir des touristes ».

Encore des nouveautés à venir

Julie Bazin, responsable de la maison de la musique mécanique est prête à accueillir les visiteurs, même si le musée est appelé à poursuivre son évolution. « Il y a encore des choses à réaliser. Si vous revenez en 2014, il y aura des nouveautés », promet Maria Rouyer, maire de Mirecourt.

OUVERTURE

 De mai à octobre

du lundi au samedi -10h/12h et 14h/18h

d’octobre à avril :

 mercredi et samedi – 10h/12h et 14h/18h

périodes de vacances scolaires (zones A+B+C) :

lundi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi : 10h-12h et 14h-18h

dimanches et jours fériés : 14h-18 h

 

Tarifs 

Pass : 5,10 €/Plein :4,10€/réduit :2,10€,  Groupe : 3,10€

Gratuit pour les moins de 12 ans, carte ZAP 88 etc….

*Possibilité de visite et d’atelier pédagogiques

 

Contact : Maison de la musique mécanique de Mirecourt

24, rue Chanzy- 88500 MIRECOURT

tel : 03 29 37 51 13

courriel : maisonmusiquemecanique@mirecourt.fr

 

Commentez l'article »