Ni 80km/h, ni 80€ ! Les motards ne veulent pas de cette limitation !

B.Boulay 12 avril 2014 0
Ni 80km/h, ni 80€ ! Les motards ne veulent pas de cette limitation !

Ils étaient plus de 650 motos  et 18 voitures à manifester cette après-midi contre la limitation à 80km/h ! Les motards ne veulent plus de cette surenchère sécuritaire et ils pensent que c’est encore un moyen de les taxer ! Ils refusent le bâton et plébiscitent l’éducation.

Impressionnant ce serpent ininterrompu de 2 roues ! Les motards avaient répondu en masse à l’appel des motards en colère devant le cimetière d’Épinal. Le parking n’était plus qu’une mer de motos ! Noire d’engins !

Venus en masse

Les motards ont protesté contre cette surenchère sécuritaire. « Surtout que depuis quelques années, les chiffres sont bons ! Ce n’est pas pour notre sécurité mais pour rentabiliser leurs radars « , protestent les motards en colère. Pas de doute, ils sont en pétard !!! Et ils ont décidé de le faire savoir. Ras le bol d’être toujours dans le collimateur !

Pour rentabiliser les radars

« Cette mesure est idiote, s’insurge Jacques Guidat qui fut le chargé de mission des 2 roues motorisées de 1993 à 2011. Les usagers respectent de plus en plus la limitation de vitesse. C’est simplement parce que les radars vieillissent et qu’il va falloir trouver l’argent pour les remplacer et que la Cour des comptes vient de sortir un rapport préconisant de rentabiliser les radars ».

Arrêter les délinquants de la route

« La sécurité passera par l’éducation, poursuit-il et par la sanction des délinquants de la route, ceux qui conduisent avec alcool et stupéfiants « .

Limitation dangereuse

Pour les motards, cette limitation est même dangereuse, parce que les camions rouleront à la même vitesse que les motos. Il n’y aura plus moyen de les dépasser. Les motos prendront des risques pour y parvenir. Et baisser la vitesse des camions entrainerait un problème de rentabilité et de délai de livraison rallongé qui mettrait à mal les entreprises…

Ils disent NON !

Les motards disent NON. Ils ne veulent ni de cette limitation, ni des procès verbaux qu’elle va inévitablement entraîner ! Ils le faisaient savoir ce samedi après-midi.

Commentez l'article »