Nomexy – La 4G pour améliorer l’offre en attendant la fibre

B.Boulay 18 mai 2017 1
Nomexy – La 4G pour améliorer l’offre en attendant la fibre

Mercredi, La commune inaugurait l’arrivée de la 4G sur le réseau orange. Des débits accélérés en attendant la fibre.

« La couverture 4G atteint près de 63% de la population vosgienne, annonce  Cyril Luneau, directeur des relations avec les collectivités pour Orange. Depuis 2017, 18 communes situées en zone rurales ont bénéficié de la 4G et 12 autres sont programmées d’ici l’été. Ce sera 3% de vosgiens supplémentaires qui auront accès à des débits accélérés ». Beauménil, Belmont-sur-Buttant, Brouvelieures, Bruyères, Champ-le-Duc, Domfaing, Fays, Fiménil, Fraize, Laval-sur-Vologne, Les Forges et Vervezelle rejoindront d’ici l’été les communes couvertes par la 4G.

Des solutions techniques pour augmenter le débit

« La fibre, on ne l’amène pas en quelques mois,  explique encore Cyril Luneau, il faut parfois de 1 à 5 ans. La 4G est une solution satisfaisante  qui augmente l’offre en attendant la fibre. Cette année, nous allons faire porter notre effort sur les axes ferroviaires, routiers ou autoroutiers. Le programme de déploiement est tourné vers le rural. Nous voulons dé-saturer les noeuds de concentration, amener la fibre jusqu’à ce central et équiper les points relais de nouvelles cartes pour doubler le débit ».

Le rural devient un enjeu majeur

« Dans certains endroits, nous ne sommes pas capables d’amener la fibre, mais nous pouvons transformer le 4G en signal fixe avec une box. Ce sont des réponses techniques qui changent la vie. Mais quelques communes ne sont toujours pas desservies et c’est un enjeu majeur !« . Une concrétisation du programme « Orange Territoires connectés », que vient compléter le plan d’aménagement numérique du département.

Une alternative sérieuse

Le plan Vosges 2014-2020 se focalise sur les territoire ruraux avec un objectif de 97 points mobiles relais et 550km de fibre pour un investissement de 19M€ dont 5M€ d’aide de l’État. Il se décline dans le cadre du Pacte pour la Ruralité acté par la Région qui vise l’accès au très haut débit pour tous. « La 4G permet d’étendre l’offre de services, conclut Cyril Luneau, c’est une alternative sérieuse. Avec une couverture à 68% à l’été, Orange anticipe de 3 ans ses obligations de couverture 4G ».






Un commentaire »

  1. DE VAUDICOURT 19 mai 2017 sur 14 h 52 min - Reply

    PAROLES… PAROLES !!!
    Cela sent les élections, vite fait , ON choie les zones urbaines et proximité immédiate, si l’amélioration pour les « sous-développés » coute trop cher…On verra plus tard… Chez moi, j’ai le temps largement de faire cuire un oeuf en attendant de charger un document …

Commentez l'article »