Norske Skog fête ses 20 ans à Golbey

B.Boulay 30 septembre 2012 0
Norske Skog fête ses 20 ans à Golbey

Implantée en 1992,  Norske Skog se veut le « sprinter » du territoire. Leader mondial de l’industrie du papier, l’entreprise cherche la performance. 20 ans à Golbey s’avèrent payant. « Le site vosgien est un des plus rentables », confirme le président du groupe, Sven Ombudstvedt. Un atout de taille vu la situation de crise mondiale.

 Golbey est la 1ère implantation du groupe Norske Skog hors de Norvège, son premier pas d’ouverture vers l’Europe. Le site vosgien possède trois atouts essentiels pour le groupe, du bois et de l’eau à proximité, une situation au carrefour de l’Europe et la volonté très marquée des élus. Des critères qui ont il y a 20 ans, emporté la décision, mais n’ont pas rassuré les populations.  « Ce fut le parcours du combattant », comme le rappelait Michel Heinrich, député maire.

Norske Skog arrivait avec son étiquette de leader nordique du papier, mais aussi et surtout, avec son image d’entreprise classée et donc « polluante »et consommatrice de ressources.

Il lui a fallu plusieurs années pour convaincre ses détenteurs, qu’elle était engagée dans une démarche de développement durable et de respect de l’environnement

Engagée et responsable

Aujourd’hui, après 20 ans d’efforts, elle a gagné ses galons d’entreprise exemplaire en la matière et tente d’aller encore plus loin dans l’amélioration de ses émissions de carbone. Son premier bilan carbone réalisé en 2010 doit lui permettre de prendre en main ses engagements futurs. En 20 ans, Norke Skog a diminué le volume de ses effluents de 44%.

Le papier qu’elle fabrique, utilise 1/3 de bois qui vient du Nord Est de la France et 2/3 de papiers récupérés auprès des collectivités et des ménages. Elle utilise deux machines à la pointe de la technologie. La fameuse machine PM2, débite ses mètres de papier plus vite que son ombre. Elle déploie 1900m de papier/minutes. Ce qui donne une production 4300 km produits chaque jour sur les deux machines.

« Nous devons reconnaître que Golbey représente l’investissement international le plus réussi du groupe », se félicite le PDG. Gagnant Gagnant, Christian Poncelet, président du Département des Vosges, ne perd pas le nord : « Dépêchez-vous de gagner encore plus d’argent que je puisse vous en soutirer un peu », rétorque-t-il.

« Une réputation et des hommes »

Fort de 440 collaborateurs, Norske Skog Golbey a gagné une place de leader européen du papier journal. Mais  impossible d’ignorer la crise économique et le fait que les journaux soient en perte de vitesse. Là encore, il lui faudra dégainer vite quelques projets de diversification. Golbey lui offre la Green Valley, le Pôle de compétitivité fibres Grand Est et le pôle Bois et  l’entreprise promet des développements. L’implantation de Nr Gaïa, fabricant de ouate de cellulose sur le site Norske Skog et l’arrivée prochaine de Pavatex témoignent de l’émulation suscitée par l’alliance d’entreprises d’envergure, d’élus et de banques autour du développement.

« Ce 20e anniversaire de l’implantation de Norske Skog marque l’histoire industrielle de notre bassin d’emploi », se félicite Michel Heinrich.«20 ans, c’est l’âge de tous les possibles », conclut Yves Bailly, directeur du site Golbey. Un message d’avenir qui devra se concrétiser, mais qui apporte l’espoir dans une conjoncture fort morose.

Encadré : Norske Skog

Créé en 1962, le groupe compte

  • 5000 employés,
  • 11 unités de production dans 9 pays
  • 4,5 M T de papiers de publication

Norske Skog Golbey  existe depuis 1992:

  • 440 employés
  • 600 000 T de papier journal produit chaque année pour 500 000 T recyclés
  • Un des sites industriels les plus importants des Vosges

Commentez l'article »