Portieux : La cristallerie sera encore ouverte le 23 décembre

B.Boulay 17 décembre 2012 0
Portieux : La cristallerie sera encore ouverte le 23 décembre

 

Rachetée depuis le 27 septembre, la cristallerie attend de renaître de ses cendres. Mais si la production est arrêtée, le magasin reste ouvert. Vous y trouverez des pièces uniques et un grand choix de verreries de table ou de décoration soufflées à la bouche et garantie Made in Vosges !

 

Tout en contrastes, la cristallerie survit. Le portail et l’enseigne auraient besoin d’un relooking, le bâtiment semble bien décrépi et l’on hésite à franchir le pas de porte.

Oui, la cristallerie est en veille, le temps de retrouver son souffle après les épisodes douloureux d’arrêt de la production.

Le repreneur Jean-Claude Kergoat, est propriétaire des émaux du Briare et des jolies céramiques SK à Paris. Il est président de la chambre syndicale du carreau céramique de France. Un poste qui explique son intérêt pour la cristallerie de Portieux et les faïenceries qui lui sont liées, Niderviller, Luneville-Saint-Clément et Vallerysthal.

Une rénovation en prévision

Toutes ces manufactures possèdent un savoir faire ancestral qui se perd, une renommée internationale et ont servi d’éminents clients étrangers à leur heure de gloire.

Jean-Claude Kergoat a séparé le pôle production de la faïencerie de Lunéville-Saint-Clément, des 5 magasins d’usines regroupés sous l’enseigne Faïence et cristal de France.

Le nouveau patron prévoit qu’en 2013, la cristallerie soit remise en état. « Le bâtiment sera rénové, l’installation gaz sera refaite et l’outil de production devrait être amélioré, explique Simone Martin, seule personne à bord de la cristallerie actuellement. Mais les détails de ce projet ne sont pas encore connus ».

L’Emirat arabe espace ses commandes

4 verriers licenciés, mais encore sur place, seraient prêts à reprendre du collier, si la production reprenait.

En attendant le futur projet, le magasin reste ouvert. Les collections proposées deviennent des pièces uniques, puisque la production a été arrêtée, faute d’artisans possédant ce savoir spécifique, et bien avant que la crise ne se fasse sentir.

La cristallerie propose une collection de verres pongés or, qu’elle était la seule à faire et qu’elle destinait aux Emirats, des services de tables dauphin ou des verreries de 12 couleurs différentes. « Nous ne travaillons le cristal que depuis 30 ans, alors que la verrerie date de 1705 », précise Simone Martin, la gardienne de cette antre précieuse.

Des pièces uniques

Si les cueilleurs, tiseurs, carreurs ou poseurs de pied ne sont plus là pour entretenir la magie du verre soufflé, les diverses pièces réalisées au fil du temps, sont encore en vente. « Des carafes deviennent des pièces uniques, puisque plus personne n’est capable de reprendre la technique, ni de fabriquer les bouchons en verre ». Partout, le fameux dauphin conçu pour la famille royale, supporte gracieusement des coupes cristallines de dimensions variées. Lisse ou mat, colorée ou transparente, la verrerie joue des lumières et des éclairages. Eclats et estompes, la délicatesse des fils de roses séduit.

Des animations et un musée

« Pour Noël, je n’ai pas eu le temps d’organiser des démonstrations de soufflage de verre, regrette Simone Martin, qui entend relancer les animations dès le printemps, parce que les gens apprécient toujours de voir le verre se transformer, être soufflé, tourné et filé. Les fours demandent de produire des quantités suffisantes, mais avec un chalumeau et un four électrique, ça devrait être possible ». Il est également question de créer un musée de l’art verrier et Simone Martin prépare, étiquette entre deux clients les pièces susceptibles d’y figurer. Certains livres évoquent 8000 moules. Il y a du travail pour les rassembler  et retrouver à quelle forme ils correspondent.

Mais en attendant que le phénix renaisse de ses cendres, vous y trouverez certainement pour les fêtes, le cadeau original auquel vous n’avez pas pensé.

 

Cristallerie de Portieux, 35, rue des arts. Ouverture du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h30, sauf  lundi et samedi matin. Ouverture exceptionnelle le dimanche 23 décembre. 15% de remise sur les services faïences.
 

Commentez l'article »