Quel avenir pour cette section Saint-Dié-Arches ?

B.Boulay 7 décembre 2017 2
Quel avenir pour cette section Saint-Dié-Arches ?

La ligne Saint-Dié-Arches doit être arrêtée fin 2018. La SNCF invoque le mauvais état du réseau. Ce que contredisent les techniciens pour qui le réseau ne présente pas de danger avant 2020, voire 2022. Les cheminots informaient aujourd’hui Yves Bonjean, maire de Bruyères, de la situation.

Suite à l’information qui leur a été faite, les maires de la communauté de communes Bruyères Vallons des Vosges voudraient demander un entretien à Marc Bizien, directeur SNCF Réseau.

Les maires veulent des réponses

Les maires aimeraient connaître les orientations de la SNCF pour la ligne qui les intéresse. Combien sera investi ? A quelle date ? Pour quels travaux ? Si la ligne est neutralisée, qui transportent les scolaires ? Quelles alternatives ? Pour combien de temps ? Ils auraient l’intention de rencontrer les députés et veulent savoir comment Emmanuel Macron compte « réorienter les investissements vers le réseau capillaire », parce que c’est exactement la question !

8000 à 10 000 habitants pour cette gare

« Cette ligne a toujours été la variable d’ajustement des autres lignes, constatent les syndicalistes, Gérard Coinchelin, cheminot et Philippe Pierrat agent de circulation. Quand il manque du matériel ou du personnel, on le prend sur cette ligne. Mais en personnel, on ne peut pas descendre plus bas, même si on est tous extrêmement polyvalent ». Le secteur de Bruyères dessert de 8000 à 10 000 habitants.

2 commentaires »

  1. totor 7 décembre 2017 sur 10 h 47 min - Reply

    MORALITÉ !
    Les coins paumés peuvent crever …….

  2. Martin 8 décembre 2017 sur 9 h 39 min - Reply

    Service public: un terme disparu du vocabulaire des français et pourtant bien nécessaire .
    Tout le monde n’à pas une voiture et nous sommes dans une région où l’hiver rend souvent les routes dangereuses!!!!

Commentez l'article »