Régugiés – Étival a dit Non ! Coussey ouvre ses portes !

B.Boulay 8 novembre 2015 0
Régugiés – Étival a dit Non ! Coussey ouvre ses portes !

Le préfet pensait héberger ces réfugiés, une quinzaine d’hommes de 18 à 25 ans qui arrivent de Calais, dans un centre de vacances d’Étival-Clairefontaine, mais le conseil municipal a voté contre ! Ils ont jugé ne pas avoir les moyens adaptés pour les accueillir… Heureusement, la commune de Coussey semble plus solidaire, parce qu’ils arrivent mardi.

La crainte de troubles de l’ordre public a été plus forte que la solidarité pour cette commune.

Une réunion publique hostile

Le maire d’Étival, Christian Fégli, avait convoqué une réunion publique exceptionnelle. Si le maire avait des réticences, la population semble elle aussi majoritairement hostile.

Ils ont voté contre !

La peur de l’étranger, de l’arrivée en groupe d’une quinzaine de célibataires a eu raison de l’humanité et de l’accueil des habitants. Jeudi soir, lors d’une séance exceptionnelle du conseil municipal, une majorité a voté contre l’accueil des réfugiés. Une situation qui a posé un problème à la préfecture, qui a dû chercher un autre lieu d’accueil car si la population est hostile, il n’en ressortira rien de bon.

Accueillis à Coussey

Les 15 réfugiés devraient être logés dans l’ancienne gendarmerie au lotissement « Florinvaux ». Deux logements vont être rénovés pour l’occasion par la fédération médico-sociale des Vosges, qui assure l’accompagnement de ces réfugiés. Après Épinal, Coussey a l’humanité d’accueillir ces personnes qui n’ont plus rien et cherchent juste un lieu où vivre et se reconstruire. Juste ça !

Commentez l'article »