Salon de l’auto, 4 jours à fond la caisse !

B.Boulay 1 novembre 2012 0
Salon de l’auto, 4 jours à fond la caisse !

30e édition pour le salon de l’auto qui s’ouvre aujourd’hui au centre des congrès d’Epinal. Organisé par les concessionnaires, il réunit 22 marques et présente 250 véhicules neufs, 200 occasions, des camping-cars et des quads. Un événement qui résiste à la morosité.

 

Les 11 concessionnaires organisateurs sous la houlette de Daniel Sessa, n’imaginent pas ne pas être là ! « C’est étonnant qu’Epinal ait un salon au succès constant, souligne le président.  Nous ne faisons pas de révolution mais nous proposons un rendez-vous cohérent avec les envies du public. ».

Offre loisirs renforcée

Ce que l’on repère tout de suite en arrivant sur le parking, où sont exposés tout un panel de camping-cars. Les quads sont également ne progression.  Et nouveauté de cette édition, il y a même des véhicules sans permis !

La présentation de voitures électriques est encore très limitée, 4 à 5 véhicules tout au plus. « Ça commence seulement. C’est encore un peu tôt », estime Daniel Sessa, qui table plutôt sur des valeurs sûres. Certains concessionnaires ont des offres choc  susceptibles de convaincre : « Garantie 8 ans, kilométrages illimités !». Impressionnant mais pas de très bon signe !

Du rêve …

Le marché de la voiture n’est pas florissant, tous le reconnaissent. Donc ils assurent une offre à peine plus « rationnelle ». « Il y a du rêve dans l’achat d’une voiture, et nous devons répondre à la recherche de la voiture plaisir », défend Daniel Sessa, qui annonce un an d’attente sur un 4X4 coupé Ford.

Les véhicules de sport ont encore la côte et pas seulement pour le plaisir des yeux ! Des amateurs comme Jean-Pierre Bugnot, n’hésitent pas à choisir une voiture qui réponde et à fréquenter les circuits. « Il y en a trois à proximité », confirme-t-il. Le salon est aussi le rendez-vous des passionnés.

Opportunité de vente

Un ex revenu pour cette édition, Audi a regagné les rangs de ses semblables pour l’événement. Preuve que rien n’est à négliger…

« 2012 a été difficile, mais 2013 le sera encore plus ? Avec le malus, on ne sait pas où on va, analyse encore Laurent Gouarec, Citroën, pour qui ne pas être là serait inconcevable. C’est une question de vitrine, l’occasion de montrer les nouveautés, de prendre le pouls des tendances et bien sûr, une opportunité de vente ! ».

Plus d’occasion

La voiture d’occasion gagne du terrain. Cette année, l’offre d’occasion est équivalente à celle du neuf. « Les clients veulent un moteur économique, qui ne pollue pas, un bon rapport prix/ équipements, tout en favorisant le prix. », résume Laurent Gouarec.

Les concessionnaires sont prêts à mettre le paquet pour vendre. Un terrain qui est favorable au client… 6000 visiteurs sont espérés.

 Du 1 au 4 novembre au centre des congrès, 7 avenue de Saint-Dié à Epinal.

 

 

Commentez l'article »