Saulxures-sur-Moselotte – Le Pdg de Carora Fibres, Sedki Chayata répond aux salariés

B.Boulay 15 décembre 2017 58
Saulxures-sur-Moselotte – Le Pdg de Carora Fibres, Sedki Chayata répond aux salariés

Le Pdg, Sedki Chayata, président du consortium tunisien, ne reconnait pas son entreprise dans la description qu’en ont fait les salariés protestataires. « Ils ne sont pas en grève, puisqu’il n’y a aucune défection à leur poste de travail. Ils ont juste signifié leur mécontentement face au retard de versement des paies. Il donne sa version.

« C’est vrai qu’il y a eu un problème sur le versement des paies, parce qu’on est passé des chèques à la version numérique et qu’on a changé de banque. Il y a eu un souci administratif qui a causé le retard des versements et je comprends leur colère, explique le Pdg. Il y a peut-être des choses qui fonctionnent moins bien, mais on est en lancement de production ».

3M€ investis pour la remise en état

Il explique que 3M€ ont été investis pour remettre en état la chaine de production. « 500K€ ont été investis dans la remise aux normes de l’électricité, 500K€ pour la presse à balles, 600K€ pour l’équipement, les systèmes d’alarme et les boutons d’arrêt », précise -t-il.  Il a fallu ensuite former le personnel. Un ingénieur italien a passé un an ici. Puis nous avons démarré les tests avec plusieurs allers-retours avec nos clients pour valider le produit et le certifier Classe 1« . Carora Fibres aurait en vue 4 à 5 gros clients français, mais aussi la Pologne, l’Angleterre et la Tchéquie.

La maintenance externalisée

La sécurité a été contrôlée par l’Apave et l’Inspection du travail. « Il y a eu un accident, parce que la personne chargée de la maintenance n’ a pas bien fait son travail et un rouleau est tombé et a écrasé la main d’une opératrice. C’est un accident dû à une défaillance humaine. On a décidé depuis d’externaliser la maintenance et de la confier à des entreprises locales. Je tiens aussi à rappeler que l’accident qui s’est produit dans l’entreprise de William Perrée n’a rien à voir. Aucune charge n’a d’ailleurs été retenue contre lui. »

On a un responsable de sécurité

« Pour les produits, on a des casques, des masques, des gants et des chaussures. Nous utilisons des produits dilués à des taux bas et on a un responsable de la sécurité. Il y a eu quelques mauvaises manipulations au début avec des produits concentrés, mais on a pris les mesures nécessaires. Il n’y a plus qu’une personne qui manipule les produits concentrés. Quant à jeter le produit dans les toilettes, c’est interdit !« , explique Sedki Chayata.

De la chaudière fuel à l’électrique

« On n’est pas encore à 100% au bout de la phase de validation du produit. On a arrêté le fuel parce qu’on devait remplacer au 1er décembre la chaudière à fuel par une chaudière électrique. On a encore investi 150k€, mais le prestataire a eu un peu de retard dans l’installation et on s’est retrouvé en rupture. Quant au manque de matières 1ères, on en a acheté pour 4,5M€ !« 

Une 2e chaine de production en janvier

Sedki Chayata affirme que personne n’a été licencié chez Carora, il y aurait eu seulement quelques fins de contrats à durée déterminée.   « On essaie de monter en puissance, de passer de 500 T à 1000T de fibres fabriquées. La 2e ligne de production devrait être prête en janvier 2018. Il y a beaucoup de déchets en phase de tests, des productions non conformes. On a préféré les stocker et on doit investir fin mars dans un système de recyclage pour re-consommer en interne tous nos déchets. Pour l’instant, ils sont gardés bien étiquetés« .

Acheter le bâtiment

Enfin, l’entreprise a un bail qui se termine en 2019. « Nous avons une option d’achat et nous avons fait une demande officielle pour racheter le bâtiment. Carora Fibres est la seule entreprise capable de fabriquer de la fibres de rembourrage en France avec un savoir faire vosgien. On a eu toutes les difficultés du monde mais cette entreprise a un avenir . Le dialogue social n’a jamais été rompu et les 46 personnes qui y travaillent font la fierté de l’entreprise et font manger le village ».

http://www.actu88.fr/saulxures-sur-moselotte-des-salaries-en-greve-chez-carora-fibres-ex-fibers/

58 commentaires »

  1. Louna 16 décembre 2017 sur 10 h 43 min - Reply

    Si encore la direction arrêteraient de nous mentir .
    Les paies ne sont encore pas virées 11 jours de décalage encore plus au mois decembre .
    Aucune parole les agios tombent … qui les paye ?

  2. robi 16 décembre 2017 sur 15 h 02 min - Reply

    je ne met pas en doute la bonne foi de mr Chataya mais s’il venait sur place il verrait par lui-même que les masques, casques et gants ne sont pas là et que le produit versé dans les wc donc dans la Moselle l’a été sur ordre et comme il dit si bien on fait
    manger le village, mais nous, qui nous fait manger ?? Vu que nous n avons à ce jour pas encore nos salaires ? alors problème de banque ok mais les personnes seules avec des enfants font comment ? Derrière de belles paroles, il y des gens qui souffrent.

  3. HIBOUX 17 décembre 2017 sur 13 h 23 min - Reply

    BONJOUR NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE ILS ONT FAIT COMME çA AVEC NOUS ET QUAND ON SIGNALE ILS ONT TOUJOURS UNE SOLUTION

  4. ange 17 décembre 2017 sur 15 h 39 min - Reply

    bonjour ,
    je suis tout à fait d’accord avec vous toujours pas de salaire et la sécurité n’est toujours pas là;;; .Pour les produits, ils sont versés dans les wc .la direction est au courant. Les masques et les gants, on n’en a jamais car ils disent toujours qu ils n’ont pas d’argent.

  5. HIBOUX 17 décembre 2017 sur 17 h 41 min - Reply

    on vous a prevenus il refait comme à Cirval et quand il dit que l’accident est réglé c est faux car on atend la date du procès !!!!!!!!

  6. Lola 17 décembre 2017 sur 17 h 45 min - Reply

    Bonjour je n’ai toujours pas compris que les investisseurs de Carora aient choisi un gérant des sites en sachant qu’il a fermé des entreprises en Alsace. Merci les Alsaciens pour votre Descher on sait qu’il se passera la même Chose pour Carora. On parle de sécurité, aucune ! On est le 17 de mois toujours pas de paye, les agios eux sont là et tous les mois c’est la même chose. Il faut pleurer pour voir sa paie??

  7. robi 17 décembre 2017 sur 17 h 53 min - Reply

    au 17 les salaires ne sont toujours pas virés ! Cela doit etre la première préocupation d un employeur comment se presenter devant la boite en grosse voiture quant les ouvriers n ont plus les moyens de mettre de l’essence pour aller bosser ? Cela frise l’indécence ! C’est bien de dire aux journalistes, on a changé de banque on est passé au numerique alors qu’aux concernés, on dit que c est viré depuis le 6. Restons tous solidaires, ne vous laissez pas diviser !

  8. ange 17 décembre 2017 sur 21 h 07 min - Reply

    Parlons de carora ? il y a plusieurs mois nos salaires étaient payés par chèques et on allait pleurer pour les demander. Normalement nous devions recevoir notre paye tous les cinq de chaque mois .. le sept le neuf le 10 le 11 le 12 le 13 le 14 le 15 toujours pas de salaire. et ce mois -ci encore pire nous somme le 17 toujours pas de salaire ? pour quelques personnes .
    -et le mois de novembres des chèques en bois
    -parlons de la sécurité concernant l’étirage, la femme qui a eu la main coincée, le rouleau n’est pas tombé sur sa main car se rouleau été déjà cassé, la main est passée entre deux rouleaux
    -parlons de l ‘article, il dit que la personne chargée de la maintenance n’a pas bien fait son travail faux !…car cette personne a fait son travail mais on ne lui a pas donné les moyens nécessaires et le matériel pour pouvoir le changer (les supérieurs lui ont dit de souder, ce qu’il a fait. mais les vérins ne se soudent pas .ça se change .et a se jour, les trois rouleaux ne sont toujours pas réparés mais démontés.

  9. HIBOUX 18 décembre 2017 sur 3 h 19 min - Reply

    Est ce que la personNe avec sa main a portÉ plainte ????

  10. ange 18 décembre 2017 sur 6 h 41 min - Reply

    Pour votre réponse oui la personne a portÉ plainte.
    les opérateurs manipulent les produits sur l’etirage, et la winding. pour les produits dans les toilettes les chefs le font eux-mêmes.
    c’est interdit, mais ils le font,
    (il n’y a plus qu’une personne qui manipule les produits concentrés.) faux ce que dit monsieur
    Sedki Chayata. il ne doit pas être aux courant de ce qui se passe ,,,,,,?

  11. HIBOUX 18 décembre 2017 sur 9 h 09 min - Reply

    merci de la réponse donc une plainte plus une attente de procès

  12. ange 18 décembre 2017 sur 20 h 19 min - Reply

    Le retard dans le paiement du salaire ou le non paiement de celui-ci est considéré comme une faute grave de l’employeur et ce quelles que soient les circonstances, « peu important que ce manquement soit justifié ou non par des raisons légitimes .Le retard dans le paiement du salaire ou le non paiement de celui-ci est considéré comme une faute grave de l’employeur et ce quelles que soient les circonstances, « peu important que ce manquement soit justifié ou non par des raisons légitimes » (Cass. Soc n° 06-45752 du 27 mars 2008).

    Cette faute justifie la rupture du contrat aux torts de l’employeur.

  13. ange 18 décembre 2017 sur 20 h 47 min - Reply

    carora fibre .Sachez par ailleurs, que vous pouvez réclamer des dommages et intérêts devant le Conseil des Prud’hommes si vous subissez un préjudice du fait du versement tardif ou du non versement de votre salaire .L’employeur doit obligatoirement mettre en place des cabinets de toilette séparés pour les hommes et les femmes ?équiper les locaux d’un matériel de premiers secours ???

  14. Amori 18 décembre 2017 sur 22 h 27 min - Reply

    Le finish c’est un produit chimique? Versés dans les wc? Ça va à la Moselle? Il me semble que les dirigeants sont bien fier faire manger le village … mais à quoi ? au poison?? Pauvres petits poissons … l’environnement et la planète c’est comment la???

  15. HIBOUX 18 décembre 2017 sur 22 h 35 min - Reply

    donc sa confirme il fait comme Cirval comme je dis: ne vous laissez pas faire et comme je vous le dis on vous avait prevenus et bonne chance aux ouvriers on est passé par la!!!!!!!!!!!!!

  16. ange 19 décembre 2017 sur 12 h 33 min - Reply

    oui vous avez raison il fait comme CIRVAL il nous a pris vraiment pour des « cons » chez Carora.. pour les produits aussi il pollue bien la Moselotte de saulxures ? Et les déchets ils vont les mettre où ?
    Ce sont vraiment des menteurs … il nous dit que tout va bien mais c’est faux on verra bien en 2018.

  17. ange 19 décembre 2017 sur 18 h 57 min - Reply

    mensonges mensonges il y a encore des personnes qui n’ont pas leur paie et nous sommes le 19 décembre ? il est où le dialogue ?
    -j’aime quand ils mettent une note de service …
    – pour nous dire que tout va bien ?
    – pour la sécurité notre principale préoccupation ?
    ils nous prennent pour des demeurés je pense ….pourquoi y a-t-il autant d’accidents alors ?

  18. Hiboux 19 décembre 2017 sur 20 h 39 min - Reply

    Combien accident????

  19. Les ouvriers 19 décembre 2017 sur 22 h 11 min - Reply

    Aujourd’hui, nous avons les salaires mais nous attendons un petit geste de la direction une prime par exemple …
    Nous avons été patients et très motivés puisque nous avons travaillé quand même avec 14 jours de retard sur nos salaires .
    Cordialement

    Le personnel

  20. Amori 20 décembre 2017 sur 6 h 27 min - Reply

    Pour votre réponse 16 accident Depuis la ouverture de l’entreprise un accident pour moi on est les 20 des mois pas tous les ouvriers qui en est la paye ????

  21. ange 20 décembre 2017 sur 18 h 23 min - Reply

    les ouvriers vous rêve vous croyez qu’il vont vous donner une prime de noël .ils ont déjà du mal de vous donner une paye a l’heure ,
    qui paye déjà les personne qu’ils ont été en langres ?et les heures supplémentaires ?

  22. Amori 21 décembre 2017 sur 19 h 52 min - Reply

    Je pense déjà à la paye du mois de décembre je me prépare moralement comme tous les mois à aller pleurer pour voir La paye ça devient plus en plus difficile moralement.

  23. zoro 24 décembre 2017 sur 15 h 39 min - Reply

    bonjour, certains acteurs parlent mais ils feraient mieux de se terrer car ils étaient acteurs de certaines choses qui se passaient dans la société donc c’est facile de critiquer une fois que la roue tourne, mais ne vous inquiétez pas, elle va tourner encore pour d’autres personnes. Certaines personnes étaient les premières à ramener une cagette avec des croissants pour fayoter et maintenant, ça se plaint c’est du grand n’importe quoi et je signe à la pointe de mon épée de zorro.

  24. sergio garcia zorro 3 janvier 2018 sur 22 h 04 min - Reply

    bonjour ,
    En réponse au commentaire de zoro, on ne parle pas de croissants on parle de l’entreprise carora ,
    et la roue va tourner pour cette entreprise et vous, les ouvriers, vous pensez avoir votre paie pour le mois de janvier 2018 ? Et la deuxième ligne de la winding; je ne pense pas que ça va tourner …
    Et la maintenance pour le tapis ha ha … qui c’est ?
    Et remettre les rouleaux, quelle entreprise va le faire ?..et le sergent Garcia va se régaler

    • B.Boulay 4 janvier 2018 sur 15 h 01 min - Reply

      Difficile de vous suivre et de comprendre de quoi il s’agit si on n’appartient pas à l’entreprise. Essayez d’être plus clairs dans vos commentaires pour que tout le monde puisse comprendre ed quoi vous parlez.

  25. zoro 5 janvier 2018 sur 1 h 40 min - Reply

    tu viendras le faire sergio garcia zorro comme tu as l’air de connaître l’ entreprise c’est sûr que les choses vont mieux se passer car de toute manière, ça n’ a pas été fait avant (que de perte de temps ! Les croissants étaient plus important que le reste c’est pour ça ) .

  26. Les ouvriers 6 janvier 2018 sur 18 h 16 min - Reply

    Et voilà ça continue les paies ne sont encore pas virées le jour j les soit-disant réparations des machines sont faites par des ouvriers non qualifiés dans le domaine. ..
    Aie aie aie quelle boite…
    Ah oui ils mettent aussi des gens chefs au bout d’1 mois, après ils s étonneront des accidents. .

  27. ange 7 janvier 2018 sur 13 h 46 min - Reply

    bonjour , quelle boite ! la direction, ce sont des menteurs. Il nous promettent plein de choses mais rien en fait .
    – Le Pdg, Sedki Chayata, retard de versement des paies, faux.. encore aujourd’hui .
    -souci administratif qui a causé le retard faux .. .nous sommes le 7 janvier 2018 toujours la même chose
    pas de salaire pourquoi ? Ils nous mentent encore ..
    Pour la maintenance, faux .. la confier à des entreprises locales.faux.. encore des mensonges ce sont les ouvriers qui s’en occupent. Pourquoi nous mentir ? on veut la vérité . on en a marre. Que faire ,??? je pense qu’on va faire grève … il le faut car tous les mois, c’est la même chose ! il faut bouger tous ensemble

  28. zoro 8 janvier 2018 sur 23 h 21 min - Reply

    Bonjour ,on peut pas continuer comme ça avec certaines personnes qui ni connaissent rien à la gestion et le management on démarre on arrête on fait plein de déchets par manque d’ organisation et de gestion dommage car elle pourrait avoir de l’avenir mais pas comme ça, personne ne se met d’accord sur les processus il change tout le temps, risque d’accident car locaux encombrés par des déchets , manque d’organisation procédure d’évacuation non respectée en cas d’accident manquement grave à la sécurité . toujours pas de salaire en plus, forcément pas de production donc pas d’argent pas de salaire et bientôt des licenciements à cause de la gestion . On met des personnes non qualifiées sans expérience comme chef et on veut que ça tourne comme ça super le management de la hiérarchie.

  29. Amori 12 janvier 2018 sur 0 h 20 min - Reply

    Bonjour : je suis d’accord avec vous zoro mais dites-moi voir les accidents cachés?? Parlons un peu Fenwick que pas de frein les résistances Des fours qui prennent feu pas d’entretien des machines c’est les ouvriers qui font le maintenance en produits que des Descher..nouveau tapis couper en deux encore les ouvriers qui répare… les machines Elle ce Mette en défaillance en sécurité pas de maintenance….pour la direction pas de problème?? et on démarre..les 12 de mois pas de paye mensonges sur mensonges dans tout ça la inspecteur de travail et la médecine de travail???personne??? Nous sommes Bon donné dans la gueule des loups……

  30. Les ouvriers 15 janvier 2018 sur 11 h 45 min - Reply

    Les collègues il est grand temps de faire quelque chose la direction se moque royalement de nous les petits ouvriers ont est juste de la merde !!!
    Si le journal pourrais refaire un article quel baratin la direction va encore répondre ! !!!!

  31. Les ouvriers 15 janvier 2018 sur 11 h 46 min - Reply

    Toujours pas de salaire

  32. Amori 15 janvier 2018 sur 22 h 57 min - Reply

    Je confirme on est les 16 de mois toujours pas de salaire. La direction que des mensonges les virements fais depuis le 11/01. Faux encore un mensonge (Monsieur salaire) Il prend les cargos de la Tunisie ??? il faut de temps pour que ça arrive en France??? Des magouilles, et des bla-bla-bla il se moque de nous ,, il savante de nourrir un village au les rachats de bâtiments mais dans tout ça pas de salaire pour ouvriers pas de production depuis 01/7 /2017 Ça rame ça rame une entreprises fantôme

  33. zoro 16 janvier 2018 sur 15 h 29 min - Reply

    Bonjour à tous il faut alerter les pouvoirs publics le maire , le député ,inspection du travail ,etc ……….
    Pour les salaires, ils nous prennent pour des demeurés puisqu’il y à rien qui se fait, les gens râlent mais ils ne font rien , il faut bouger avant qu’il ne soit trop tard les amis, après vous allez pleurer.

  34. Amori 18 janvier 2018 sur 23 h 53 min - Reply

    Bonjour, le 19 de ce mois toujours pas de salaire ! Les prélèvements eux sont là, mais pas le salaire. La direction nous ment. les salaires c’est le premier du mois. La direction dit que les virements sont faits mais le 19 toujours pas de salaire ! mensonges, mensonge et personne qui bouge. il n’y a rien qui tourne il fait un froid de canard dans cette entreprise fantôme.

  35. Amori 22 janvier 2018 sur 20 h 57 min - Reply

    Ça rame ça rame rien qui tourne correctement plus des déchets que des qualités personne qui s’inquiète de la direction tout va bien rien qui se passe des biens dans cette entreprise entreprise fantôme….

  36. les ouvriers 25 janvier 2018 sur 11 h 16 min - Reply

    bonjour, Amori je sais pas ou vous allez chercher ses infos ,mais pour votre information les deux lignes de l’extrusion tourne , l’étirage aussi on est pas encore à 100% mais on est en bonne voie , les choses vont commencer à changer malgré une perte de temps causée par certaines personnes , il y à beaucoup de choses à faire mais elle sont dans le circuit , l’ entreprise est en mouvement contrairement à ce que vous voulez faire croire aux lecteurs .

    • B.Boulay 25 janvier 2018 sur 12 h 32 min - Reply

      Vous l’avez bien lu c’est du président directeur général de l’entreprise lui-même que je tiens ces informations. Donc, la source la plus sûre, non ? Au moins sur le projet, un peu moins sur le vécu.

  37. Amori 25 janvier 2018 sur 20 h 01 min - Reply

    Bonjour, ouvriers j’invente pas c’est ce qui se passe vous pouvez le voir il est constaté comme moi vous dites l’extrusion les des lignes tourne faux .3 spin sur la ligne (B) 5 sur la ligne (À) combien de fois on a arrêté ? L étirage tourne faux. Plus de problèmes que de production, Plus de plastique que de fibre, comment vous voulez ça tourne en allant chercher les anciens joints dans les poubelle?????

  38. les ouvriers 26 janvier 2018 sur 17 h 41 min - Reply

    Bonjour Amori ,franchement vous raconté que des conneries si vous lisez bien ce que je disait avant l’ extrusion tourne pas à 100 °/° par ce que nous faisons certain réglage qui n’ont pas été fait avant ‘ le bon point sait que les deux ligne tourne pas à 100 °/° mais sa tourne, se qu’il faisait longtemps que les deux n’ont pas tournée même pas du temps de fibers, est l’ étirage aussi sans du plastique contrairement à ce que vous dite,rien à voir avec l’ ancien fibers vous restez bloqué sur le passé est vous avez du mal à l’ accepté tout simplement , est laissé nous faire les choses’ est arrêté de faire courir des choses qui ne sont même pas fondé en plus vous éte même pas sur place pour le voir .

  39. les ouvriers 26 janvier 2018 sur 17 h 47 min - Reply

    en plus si vous travaillez sur place changé de boutique si cela ne vous convient pas il y à tellement d’ offre d’emploi ,sa cour les rues !!!!!!!!!!!!! .il faut pas vous rendre malade pour une entreprise si vous n’ y croyez pas tout simplement c’est pas sorcier non.

  40. Amori 26 janvier 2018 sur 19 h 56 min - Reply

    Bonjour, ouvriers j’ai pas eu l’occasion voir comment ça tourner à fibres, pour votre repense je me rends pas du tout malade et moi je vois et je constate pour vous ça devient un sujet fâché vous réagissez très bien vous voyez ce que je constate est pas faux , pour votre réponse, changer de travail comme tout le monde J’attends vous savez très bien ça va pas durer la roue elle tourne et elle va tourner pour vous aussi

  41. Amori 26 janvier 2018 sur 20 h 45 min - Reply

    Ouvriers, vous me faites rire en lisant votre commentaires du 06/01/2018 et le 15/01/2018 vous dites plus de mal que de bien de l’entreprise et de la direction!!!!!

  42. Robi 26 janvier 2018 sur 23 h 14 min - Reply

    Bonjour amori ce que vous dites est vrai, un cauchemar ! L’entreprise a plus de bas que de haut, il faut attendre. Ça tient pas la route !

  43. les ouvriers 28 janvier 2018 sur 23 h 40 min - Reply

    pour votre information je ne suis pas la même personne qui à écrit le 06/01/2018 est le 15/01/2018 des ouvriers on est plusieurs désolé pour la confusion. mais si sa tient la route !!!!!!!!! pour robi

  44. Hiboux 10 février 2018 sur 20 h 07 min - Reply

    Alors plus de commentaire tous se passe bien ???

  45. ange 11 février 2018 sur 11 h 04 min - Reply

    bonjour ,hiboux
    je viens de regarder l’article pour le monsieur qui a eu sons accident en Alsace, vous savez combien il a été condamné L’ancien gérant d’une entreprise de recyclage de plastique d’Alsace centrale a été condamné hier au TGI de Colmar pour des manquements à la sécurité. Vous savez que nous aussi il n y a pas de sécurité sur les machines il y a encore eu des accidents ,pour infos toujours la même chose ..

  46. Hiboux 11 février 2018 sur 11 h 09 min - Reply

    Oui il a pris 15000 d’amande

  47. ange 11 février 2018 sur 11 h 41 min - Reply

    hiboux
    il a pas eu de sursis le gérant , le monsieur lui n’a plus son bras ça fait pas beaucoup je pense

  48. Hiboux 11 février 2018 sur 11 h 43 min - Reply

    La victime a eu 15000€ d’amande 4500€ pour manque sécurité et hygiène 1000€ pour ses 4 enfants 7500€ pour sa femme et 1000€ pour les deux ouvriers qui étaient présents cette nuit du drame

  49. Hiboux 11 février 2018 sur 11 h 46 min - Reply

    C est la condamnation qu’a pris le directeur au tribunal

  50. Le faucheur 11 février 2018 sur 11 h 50 min - Reply

    Et ce n est que le début des problèmes pour ce gérant. La roue tourne, tout se sait un jour où l’autre encore quelques semaines et tout sera dévoilé.
    (toujours pas de salaire)

  51. Hiboux 11 février 2018 sur 11 h 50 min - Reply

    Oui il pas de sursis ange dommage je ne peux pas vous contacter je vous aurai tout expliqué ?

  52. ange 11 février 2018 sur 12 h 02 min - Reply

    hiboux
    merci pour votre réponse ,je pense que je vous contacterai

  53. Deux 11 février 2018 sur 12 h 02 min - Reply

    Honteux

  54. Hiboux 11 février 2018 sur 12 h 07 min - Reply

    Oui ça serait bien merci

  55. ange 8 mars 2018 sur 10 h 36 min - Reply

    pdg que faite vous des ouvriers en détresse pour le manque de sécurité des couloirs de déchets on ne peut plus mettre un pied à coté de l’autre tellement de déchets ..a l’extrusion où il fait 250 degrés, où est la sécurité les produits qui brûlent les mains ..nous sommes au mois de mars rien n’est fait . pourquoi ? et les chefs d’équipe vous faite quoi ? il existe un retrait que faite vous ? Vous attendez qui y ait un autre accident plus grave ? Il y en a déjà eus pas mal je pense et c’est pas fini ! réagissez !

Commentez l'article »