Senones et Remiremont – Fin du périple pour 3 cambrioleurs bien rôdés !

B.Boulay 3 décembre 2017 0
Senones et Remiremont – Fin du périple pour 3 cambrioleurs bien rôdés !

Les Gendarmes des brigades de Raon et Senones viennent d’interpeller un groupe de 3 cambrioleurs qui avait commis des vols en série dans une résidence principale, un entrepôt abritant de nombreux véhicules et un bureau de tabac sur les communes du Saulcy, Moussey et Moyenmoutiers .

Vers la fin du mois d’octobre, au cours d’une même nuit, les 3 jeunes avaient dérobé 10 véhicules (une camionnette, des motos et scooters ), des appareils électroménager et multimédia (blender, mixeur, micro-onde, téléviseur), de l’outillage (disqueuse, perceuse, visseuse), des effets vestimentaires (pull, vestes, bottes, casques), causant un préjudice de plusieurs dizaines de milliers d’€. Les individus avaient terminé en fin de nuit, en brûlant la camionnette sur la commune de Sercoeur.

2 majeurs récidivistes et un mineur identifiés

Les gendarmes des Brigades de  Raon et Senones ont remonté la piste avec le renfort de la brigade de recherche de Saint-Dié. Ils se sont appuyés sur les relevés de traces effectués par la cellule d’investigation criminelle d’Épinal et ont réussi à identifier 2 majeurs d’une vingtaine d’années au passé judiciaire déjà chargé et 1 mineur de 17 ans.

Les objets retrouvés au domicile

Jeudi, une vaste opération de police a été menée à Senones et Remiremont mobilisait les Gendarmes de Raon et Senones, avec le renfort du Peloton de surveillance et d’intervention de Saint-Dié et le PSIG de Remiremont pour interpeller les auteurs à leur domicile. Au cours des perquisitions, les gendarmes ont retrouvé l’intégralité des objets volés, qui ont été restituées à leurs propriétaires.

2 mois de prison fermes et le mineur sous contrôle judiciaire

Ce beau coup de filet a permis de démanteler une filière de recel qui s’étendait en Meuse et en Moselle. Jugés vendredi en comparution immédiate, deux des auteurs majeurs ont écopé de 10 mois de prison dont 2 mois fermes et ont été placés à la maison d’arrêt d’Épinal aussitôt l’audition. Le 3e larron, un mineur au moment des faits, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

Commentez l'article »