Tirs de défense contre un loup

B.Boulay 10 octobre 2012 0
Tirs  de défense contre un loup

Jean-Yves Poirot subit depuis quelques temps les attaques répétées d’un loup. Après avoir tenté de résoudre le problème par des tirs d’effarouchement, la préfète Marcelle Pierrot, vient d’autoriser les tirs de défense sur les parcelles de cet éleveur pour la protection de ses troupeaux.

Ces tirs de défense sont autorisés jusqu’au 15 novembre 2012 uniquement sur les parcelles exploités par l’éleveur sur les communes de La Bresse et Cornimont.

Des effaroucheurs sonores et visuels ont été posé autour des prairies depuis l’autorisation accordée en août dernier, mais ils n’ont visiblement pas suffi à éviter des attaques répétées du loup sur les troupeaux. 72 attaques ont tué 139 ovins.

L’éleveur a installé autour de son pré une clôture et des filets de protection électrifiés. Mais cette protection élaborée n’a pas été dissuasive, pas plus que la présence d’un chien de berger.

La préfète a donc accepté d’aller plus loin en autorisant Jean-Yves Poirot , titulaire d’un permis de chasse pourra tirer sur ses terres pour défendre son troupeau de jour comme de nuit jusqu’au 15 novembre. Il pourra également solliciter l’intervention d’un lieutenant de louveterie.

Ces tirs de défense devront soigneusement être enregistrés dans un registre comportant les lieux, dates, heures et nombre de tirs.

Commentez l'article »