Un match de foot qui risque d’être très sensible !

B.Boulay 21 mai 2013 0
Un match de foot qui risque d’être très sensible !

Le dernier match de foot de la saison opposera samedi 25 mai, l’union sportive de Raon-l’Étape au Racing de Strasbourg. L’enjeu de ce match est capital. Il s’agit de la qualification en National.

Pour l’équipe de Raon-L’Étape, il suffit d’un match nul pour se qualifier, alors que l’équipe de Strasbourg doit absolument gagner le match pour y accéder.

Forte tension

D’où un climat de forte tension, qui fait craindre des débordements aux Forces publiques chargées d’assurer la sécurité du match.

Les autorités s’interrogent sur l’organisation qui  permettra d’assurer au mieux la sécurité des supporters, de prévenir les échauffements et de faire que ce dernier match de la saison reste une fête du sport.

1500 à 2000 supporters pour Strasbourg

Strasbourg pourrait déplacer 1500 à 2000 supporters. Il semble que les responsables de la sécurité de Strasbourg soient assez inquiets sur le comportement de quelques poignées de supporters extrémistes, qu’ils ont du mal à contrôler. Ils ont tenu à en informer les autorités vosgiennes.

Pas possible à Raon-L’Étape

De leur côté, les joueurs et l’entraîneur de Raon-L’Étape souhaiteraient jouer à domicile, pour avoir toutes leurs chances et permettre à un maximum de leurs supporters d’être présents. Ils refusent de tabler sur l’hypothèse qu’une poignée d’excités pourrait créer de graves échauffements qui dégénèrent. Ils veulent bien que les autorités se penchent sur la sécurité, mais pas au détriment de leur club. Ils menacent de déclarer forfait si on les oblige à sortir des Vosges.

Stade et dispositif  arrêtés mercredi

Le stade de Metz, de Nancy ou de Strasbourg ont été également évoqués et rejetés. Ils provoquent des remous chez les organisateurs de l’US de Raon-L’Étape qui trouvent le lieu beaucoup trop éloigné pour leurs supporters et parlent d’équité sportive. Il semblerait que le stade de la Colombière à Épinal soit l’infrastructure la plus adaptée, pour canaliser les supporters de chaque équipe et rester sur les Vosges.

La question devrait être tranchée demain mercredi et le dispositif de sécurité sera alors arrêté.

Commentez l'article »