UPM licencie les 160 salariés de la papeterie de Docelles

B.Boulay 4 décembre 2013 0
UPM licencie les 160 salariés de la papeterie de Docelles

Le groupe UPM ne veut pas de PochEco. Il trouve son business plan trop risqué. Le groupe va donc licencier les 160 salariés. Prochaine réunion de CCE pour discuter des conditions le 13 décembre. Mais les salariés ne capitulent pas. Ils veulent garder leurs emplois et vont chercher un repreneur de l’activité.

Finalement, le verdict est tombé comme les salariés le pressentaient. Il aura fallu un an !

Rejet de l’unique repreneur potentiel

Le business plan du repreneur n’a pas convaincu. Aux yeux du groupe, il n’offre pas suffisamment de garantie pour que le groupe accepte la cession et assume les responsabilités qui en découlent.

2 mois de procédure de licenciement

Le groupe a donc décidé de licencier les 160 salariés d’UPM Docelles. Le plan de licenciement s’étendra sur 2 mois et le groupe fournira des commandes pour que l’activité se poursuive pendant cette procédure.

Toutes les pistes de reprise explorées

2 mois qui laissent très peu de temps pour chercher un repreneur local avec des conditions moins contraignantes que celles d’un groupe international. D’autres solutions comme la reprise de l’entreprise par les salariés ne sont pas à exclure non plus. Chaque piste sera explorée et le groupe ne semble pas fermé à faciliter ce passage de relais. Il est par ailleurs soumis à l’obligation de revitalisation du bassin de Docelles.

Tout faire pour maintenir l’activité

Les UPM Docelles en tout cas ne veulent pas s’avouer vaincus. Les salariés qui ont envie de partir le pourront. Les autres se battront jusqu’au bout pour sauver l’activité et le savoir faire de leur usine.

 

http://www.actu88.fr/upm-docelles-les-salaries-mettent-la-pression-pour-faire-aboutir-la-reprise/

Commentez l'article »