Uriménil – Bihr aux enchères

B.Boulay 4 juin 2014 0
Uriménil – Bihr aux enchères

Hier, les enchères battaient leur plein. L’entreprise Bihr vivaient ses dernières heures, démantelées en 885 lots soumis au plus offrant.

Des industriels français et étrangers, renchérissent sur des lots d’outillage, sur les machines. Ils ont venus de loin pour acheter  ce matériel spécialisé et rare sur le marché, alerté par les sites.

Une ficelle qu’on ne trouve plus

Le commissaire priseur joue son rôle, mettant en vente lot après lot. Les agriculteurs locaux veulent cette ficelle qui faisaient la renommée de Bihr et qu’ils ne trouvent plus.

La société Halpack complète son équipement

Benoit Halbout a également racheté quelques lots pour compléter la ligne de production des feuillards, qu’il a acquis par décision du Tribunal. Il va lancer cette nouvelle production d’ici 1 mois sur Rambervillers avec 5 ex-salariés  de Bihr seulement.

Les salariés présents jusqu’au bout

Les salariés sont venus aussi. Pas pour acheter. juste pour être là jusqu’à la fin. Ils ont mal au coeur. Cette fois, c’est fini ! La page se tourne. Bihr a vécu. Le leader de la ficelle est mort.

Commentez l'article »