Vosegus – Le Must de la culture vosgienne !

B.Boulay 1 octobre 2017 0
Vosegus – Le Must de la culture vosgienne !

Vendredi soir, c’était  la 2e cérémonie du prix Vosegus, qui met en lumière des projets d’envergure, menés par des collectifs passionnés, des projets qui font rêver, interpelle, apporte une bouffée d’oxygène et la fierté d’être vosgien !

Si j’étais ministre de la culture,  … de Colette Fréchette contée par Marie Normand de la compagnie Mirecurtienne « Rêve général ». Au lieu de tenter de convaincre le monde de l’importance de la culture pour se voir opposer « les vraies urgences », elle décrèterait une journée sans culture ! Une journée sans musique, sans spectacle, sans romans ni lecture, une journée sans art, sans musée, sans oeuvres d’art  et même avec des oeillères pour ne même pas attraper la courbe agréable d’une corniche …

Juste le temps de suffoquer, de sentir le manque

Juste le temps de bien sentir l’enfer suffocant que seraient nos existences dans cet univers de stricte efficacité … Univers sans possibilité de réinterpréter le monde  par l’imagination, de rire et pleurer à travers le destin de personnages inventés. Le temps qu’il faudrait pour sentir le manque, la sècheresse, la déprime profonde, les premiers signes de dysfonctionnement.

La culture, une respiration vitale

Le temps que tous cessent de la considérer comme ministre du superflu et l’invitent à la table de l’essentiel, ministre de l’équilibre des âmes, du battement des cœurs, de la respiration, ministre de l’oxygène. Tout est dit ! On est accroc mais on ne le sait pas. La culture met de la couleur et des émotions dans nos vies. Elle fait vibrer, comprendre le monde. Elle ouvre les yeux et le coeur. Elle est vitale !

Palmarès

  • Catégorie Cinéma : Dreamcatcher, un thriller de haut niveau réalisé avec une équipe de 30 personnes, des figurants locaux sur 3 ans. La saison 2 aura besoin d’aide pour émerger, de fianncement et de diffuseurs
  • Catégorie Patrimoine : l’association du Vieux Châtel qui travaille à la mise en valeur et l’animation de la forteresse médiévale de Châtel-sur-Moselle. Plus de 6000 jeunes de 60 pays ont déplacé 140 000 tonnes de terre pour mettre à jour le monument historique.
  • Catégorie Arts visuels : La Com com de l’Ouest vosgien a mené un travail plastique et sonore d’envergure à Domremy qui a été apprécié par plus de 2000 visiteurs.
  • Catégorie Lecture écriture : Zinc Grenadine, qui depuis 16 ans apporte la magie des histoire et des rencontres avec des auteurs et des illustrateurs. Le livre devient une fête, l’écriture un plaisir subtil, le théâtre, la danse , le cirque et la musique concourent à faire de l’expression, un art indispensable.
  • Catégorie spectacle vivant : La compagnie des Joli(e)s mêmes pour « Par dessus bord« , qui proposent des ateliers de théâtre dans 4 communes. 32 préadolescents travaillent une pièce de Michel Vinaver avec un projet inter-ateliers.
  • Pas de prix Voségus cette année car les projets se tiennent trop au coude à coude sans qu’une ne se distingue vraiment, mais 2 coups de coeur : La médiathèque Marcel Albiser de Vittel pour ses rencontres internationales de poésie et d’ailleurs et l’orchestre symphonique de Saint-Dié et le trio de jazz de Stéphane Escoms  se sont associés pour un concert exceptionnel de musiques ensoleillées qu’ils ont appelé « Pepita Greus »
  • Prix du public : Zinc Grenadine

Commentez l'article »