Vosges – Signature du 1er schéma départemental d’aide aux victimes

B.Boulay 12 décembre 2017 0
Vosges – Signature du 1er schéma départemental d’aide aux victimes

 

Ce matin, Étienne Manteaux, procureur et Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, préfet des Vosges signaient le 1er schéma départemental d’aide aux victimes de France.

Suite aux attentats de 2015, la loi du 17 août 2015 prévoit la création de Comités locaux d’aide aux victimes (CLAV) placés sous l’autorité du préfet, pour prendre en charge et accompagner les victimes au moment d’une catastrophe, d’un accident collectif ou d’un attentat. Mais il intègre aussi un suivi une fois l’urgence passée. « Les victimes se sont plaintes après les attentats de se sentir déboussolées une fois l’accompagnement relâché », explique le préfet.

19 acteurs

19 acteurs ont travaillé sur les procédures à mettre en place. On y trouve des représentants de  la Justice et de la sécurité, le Samu et la cellule d’urgence médico-psychologique, l’association des maires, les associations ou fédérations de victimes, mais aussi l’agence régionale de santé, Pôle emploi, la CAF, le barreau d’Épinal, le centre d’information sur les droits de la femme et des familles (CIDFF) et des instances sociales, pour accompagner la reconstruction des personnes qui ont subi un tel traumatisme.

Coordonner et déterminer des priorités

Des dispositifs existent déjà. Il s’agit de les coordonner, de dégager une organisation et des priorités et de faire en sorte que le déroulé devienne un automatisme. Au moment de la catastrophe ou de l’accident, un lieu unique et un numéro vert seront mis en place, mais toutes les procédures seront bien rodées, les personnes référentes clairement identifiées et compétentes pour coordonner efficacement les actions.

Le comité local d’aide aux victimes

Le bureau d’aide aux victimes situé au Tribunal renseigne déjà les personnes et les accompagne lors des procédures pénales et le CIDFF assure des permanences hebdomadaires dans les différents commissariats. Par contre, le CLAV des Vosges, – il se réunit au moins une fois par an-, a été créé en mai 2017. Les 19 acteurs qui en font partie ont travaillé à l’élaboration d’un schéma départemental signé ce mardi matin. Il concerne également des Vosgiens victimes à l’étranger au moment de leur retour sur le département.

Commentez l'article »