Des élus et des acteurs lancent un appel au Gouvernement !

B.Boulay 19 octobre 2017 0
Des élus et des acteurs lancent un appel au Gouvernement !

Le 16 octobre, les États généraux de la politique de la ville réunissait à Grigny plus de 1000 personnes dont 250 élus locaux. Très inquiets des dernières mesures prises par le gouvernement, et de l’impact désastreux qu’elles auront sur l’avenir des cités, les élus lancent un appel au gouvernement.

L’appel vient des maires et des associations qui ont des partenariats pour mettre en place des politique de la ville auprès des populations fragilisées. Le cumul des dernières mesures : la baisse des dotations de l’État aux communes, la fin des contrats aidés, la réduction des aides à la politique de la ville, la baisse des APL et des loyers des logements sociaux, inquiètent très sérieusement les politiques et les acteurs de terrain.

Des quartiers qui ont besoin de moyens humains et financiers

Ils pointent les handicaps des quartiers, où bouillonnent la vie, les initiatives, mais sur lesquels il est nécessaire de mettre des moyens humains et financiers pour ne pas en faire des ghettos d’exclusion et de dérives. Y consacrer des moyens, c’est possible puisque des efforts conjugués ont été privilégiés en 2005 après l’explosion des quartiers sensibles avec des programmes de rénovation urbaine, des équipes de réussite éducative, des dispositifs d’amorçage et d’emploi, des aides aux projets et aux initiatives …

La France ne peut pas continuer à voir s’aggraver les inégalités

Mais l’annonce des dernières mesures alertent tous les élus. Les maires sont en colère ! « La France ne peut pas continuer à voir s’aggraver les inégalités territoriales : le chômage des jeunes est pandémique, les phénomènes de délinquance juvénile gagnent du terrain, le repli communautaire – et parfois la radicalisation – s’amplifient », dénoncent-ils.

Les élus demandent un sursaut national

Les élus demandent au gouvernement « un véritable sursaut national que les institutions de la République se doit de porter » pour contrer une situation devenue critique.

Des mesures d’urgence avant le budget 2018

Ils revendiquent dès maintenant :

  1. La suspension immédiate de la réduction des contrats aidés.
  1. Des moyens pour la formation professionnelle (2 milliards d’euros sur les 15 annoncés) pour remobiliser les publics les plus éloignés de l’emploi en favorisant les secteurs d’avenir ( les métiers du numérique, du sport et de l’aide à la personne)
  2. Le rétablissement dans les territoires les plus fragiles, des effectifs de police et de moyens de justice.
  3. La désignation d’un Ministre de la Ville en capacité de
  • Contraindre l’ensemble des ministères à apporter leur contribution spécifique aux quartiers prioritaires ;
  • de mobiliser l’ensemble des forces vives de la nation, régions, départements, agglomérations, communes, chambres consulaires, les partenaires sociaux et les associations.
  1. La désignation, enfin, d’un Président de l’ANRU à la tête d’une instance souple en dialogue direct avec les élus et en soutien des projets. L’Agence doit être capable de mobiliser et débloquer dès maintenant l’ensemble des financements prévus initialement.
  2. Le lancement, avec l’aide du Parlement et de l’Etat, des territoires d’expérimentations, avec un effort adapté de l’Éducation nationale, de la Police, de l’emploi, de la culture et du sport.
  3. La création d’une plateforme nationale qualifiée de recensement des solutions et initiatives issues des quartiers, d’un réseau accélérateur de ces solutions avec les régions, d’un fonds un fond de développement et d’essaimage des solutions accélérées de 100 millions d’euros.

Un plan national de solidarité : 3 mois

Une réunion des États Généraux chaque mois, regroupant toutes les forces vives de la nation pour définir un plan structuré, crédible, transparent, solide et raisonnable. Tous les ans, un rapport sera fait par le Ministre de la Ville, Ministre d’État, sur les points d’avancée. Un débat aura lieu chaque année au Parlement.

Appel de Grigny 16.10

 

Commentez l'article »