Deycimont – Refus de priorité, le père décède, le fils est dans un état critique

B.Boulay 24 mai 2013 0
Deycimont – Refus de priorité, le père décède, le fils est dans un état critique

Ce soir vers 16h30, une très violente collision s’est produite entre une voiture et une moto à l’Intersection de la RD 44 et RD 244 en direction de Deycimont.

Une voiture circule sur la RD  44 dans le sens  Docelles-Bruyères. A l’approche de l’intersection formée par les RD 44 et 244, elle amorce un virage à gauche pour se diriger vers  la commune de Deycimont et coupe la RD420.

Refus de priorité

Au même  instant, en sens inverse, arrive une moto Honda 600, qui circule tranquillement sur la RD 420, en direction de Lépanges sur Vologne.

Paniqué de la voir arriver en face de lui, le conducteur de la voiture accélère et lui refuse la priorité. Surpris, le motard tente d’éviter la voiture en se serrant au maximum à droite, mais la manoeuvre ne suffit pas et c’est le choc !  Les deux occupants de la moto sont éjectés. Le pilote à quelques mètres, l’enfant qui était passager, est projeté à près de 30 m. Il perd son casque dans la chute.

Un mort, un enfant dans un état critique

Le motard, 39 ans, habitant Le Roulier devant Bruyères est en arrêt cardiaque. Il ne se réveillera pas malgré les efforts des secours.

Son fils, 13 ans, est dans un état critique. Après les premiers soins donnés par le SMUR d’Épinal, il est héliporté vers le CHU de Nancy.Son pronostic vital est engagé.

Le conducteur de la voiture, âgé de 89 ans, est pris en charge par les sapeurs pompiers d’Épinal et conduit au centre hospitalier d’Épinal.

Conduite dangereuse

Les maires de Deycimont, Gérard Lepaul, Lépanges-sur-Vologne,  André Claudel, et de Le Roulier devant Bruyères, Jean-Marie Michel et Christian Tarantola, conseiller général étaient sur place.  La Brigade de gendarmerie de Bruyères et l’escadron départemental de sécurité routière ont fait les constatations et assuré la sécurité jusqu’au dégagement complet de la voie. Il semble que le refus de priorité soit bien la cause de l’accident. Le conducteur de la voiture était connu pour être un vrai danger public

 

Commentez l'article »