Festival international d’art numérique – Dire plus avec les images et moins avec du texte !

B.Boulay 14 septembre 2014 0
Festival international d’art numérique – Dire plus avec les images et moins avec du texte !

Ce matin, la remise des prix du Festival international de l’image marquait la fin de la 53e édition, après 3 jours intenses. Une note de satisfaction : toutes les séances ont fait le plein. Et un petit bémol, les français mettent trop de texte, ce qui rend les diaporamas difficiles à comprendre des étrangers !

Encore un  ! et lorsqu’on est le plus ancien festival de l’image du monde, ça compte ! Surtout si c’ est un bon cru, ce que confirme sa présidente, Christine Mathon avec encore plus de participation étrangère.

Ça vous dérange ?

22 sur les 60 ont décliné le thème, »Ça vous dérange ?« . Il faut dire qu’il était on ne peut plus d’actualité ! L’immigration et ses souffrances, le cheminement sans visibilité, la grande guerre, centenaire oblige !  Et les symboles des religions ont occupé le devant de la scène. Une vingtaine d’oeuvres ont été récompensées. La coupe d’Europe revient à Keith Leedham, un auteur du Royaume Uni.

Un Spinalien distingué par la ville d’Épinal

« Ce festival est important pour l’attractivité de la ville et de la Lorraine« , relève Christophe Petit, adjoint à la culture pour la ville d’Épinal en remettant le prix à Jacques Thouvenot, un auteur … spinalien ! C’est avec un plaisir évident et une vraie fierté, qu’il représentait sa ville et en était distingué !

Trop de texte !

Un regret cependant : « Les français ont beaucoup trop de textes, remarque Christine Mathon, se faisant porte-paroles du jury et des festivaliers. Ça devient compliqué à comprendre pour les étrangers alors que les Italiens font passer leur message sans paroles et tout le monde en saisit le sens ! ». Elle a lancé un appel aux auteurs, pour qu’ils rédigent une petite note courte résumant leur sujet. Même si les images sont un langage universel, lire empêche d’apprécier les images !

Palmarès

Coupe de l’Europe : For the sake of example de Keith Leedham Royaume Uni

Grand prix d’Épinal : Tempête sous un crâne de Jacques Thouvenot France

Prix spécial du jury : Demi-tour de Noël Dumaine France, prix spécial du jury et 1ère mention spéciale du jury jeunes

Prix noir et couleur : Anniversary de John Hodgson Australie

Prix de la meilleure bande son : Metro Z de Lucie Zogno et Mirko Ferremi Italie et 2e mention spéciale du jury jeunes

Prix Jacques Thouvenot du meilleur scénario original : Le secret de Falkenberg de Alain et Danièle Pruvot France

Prix de l’humour Georges Mangin et Raymond Eymonerie : Question de culture de Maurice Guidicelli France

Prix du texte original : Une rencontre improbable de Annie Logeais France

Prix Griottines : Rosa parks de Pierre-Marie Artaux France

Prix Moine : Le terminal de l’espoir Alain et Danièle Pruvot France

Prix de l’Imagerie d’Épinal : El sabor de la tierra de Christian et Danièle Brion France

2e Prix de l’Imagerie d’Épinal : 35 kilos d’espoir de Jean-Yves Calvez France

Prix Av Dialog :  Mission soldat de Giacomo Cicciotti Italie

1er prix thématique : Agnus Dei de Michèle et Michel Paret France

2e prix thématique : Le sixième matin de Michel Mollaret France

Prix du jury jeunes : Le terminal de l’espoir Alain et Danièle Pruvot France

1ère mention spéciale du jury jeunes : Demi-tour de Noël Dumaine France,

2e mention spéciale du jury jeunes : Metro Z de Lucie Zogno et Mirko Ferremi Italie

Coups de coeur du jury : Matin brun de Ursula Diebold France pour Françoise, Les chats noirs d’Alphonsine de Annie LOgeais pour Thérèse, Tour à tour de René-Augustin Bougourd France pour Jacques, Curriculum Vitae de Jacek Zaïm et Urzula Gronowka Pologne pour Willem et j’étais un appelé en Algérie de Jean-Pierre Simon France pour Philippe.

Prix du public : 1er : Demi-tour de Noël Dumaine France, 2e : Que la lumière soit de Christian Crapanne France, 3e : Tour à tour de René-Augustin Bougourd France, 4e : Matin brun de Ursula Diebold France.

 

 

Commentez l'article »