Fête nationale – Un bouquet de parapluies…

B.Boulay 4 septembre 2012 0
Fête nationale – Un bouquet de parapluies…

Les Spinaliens étaient au rendez-vous, parapluie bien en main et une humeur à toute épreuve pour ces fêtes du 13 juillet.

D’abord très éclaircis, les rangs se sont peu à peu resserrés, place des 4 Nations, pour écouter l’Orchestre d’harmonie dirigé par Jacques Odasso et Jean-Paul Clavel.

Kway et imperméables de sortie, capuches sur le nez, chapeau sur les oreilles, les familles n’ont pas cédé aux caprices de la météo !

Hop, un petit coup de torchon pour sécher un tant soit peu les bancs dégoulinants. Les plus prévoyants ont même prévu le sac plastique pour isoler leur fessier !

 Tout feu tout flamme

Fredonnant les airs connus ou se balançant en mesure, le public est décidé à ne pas bouder son plaisir. Les bras en avion, « un petit chaperon rouge » valse sans retenue. Dehors, les enfants peuvent s’ébrouer sans gêner. Une liberté appréciée des familles.

A la nuit tombée, les lampions colorés gagnent la place, petits groupes par petits groupes. Les papys, mamies ou parents, s’activent à raviver la flamme vacillante de la bougie, sans mettre le feu.

Insolite et conviviale, la population se rassemble, mosaïque sympathique de profils divers.

 En passant par la Lorraine

Et si on y allait en passant par la Lorraine ? Incontournables, les chants et danses traditionnelles un 14 juillet ! Les danseurs qui n’ont pu se produire plus tôt, profitent d’une accalmie. Sautillants, hululants, les couples des Pinaudrès s’en donnent à cœur joie pour chauffer l’atmosphère.

Décontractés, les pompiers ouvrent le défilé, torches en avant. La foule leur emboîte le pas, toute génération confondue, pour se presser de chaque coté des quais, et admirer l’explosion du traditionnel feu d’artifice. Mais pas question de quitter la fête sans passer par la place des Vosges pour le bal populaire, un bon moyen de se réchauffer !

Commentez l'article »