Intercommunalité – Vittel-Contrexéville fusionne avec Bulgnéville, contraintes et forcées !

B.Boulay 24 septembre 2016 0
Intercommunalité – Vittel-Contrexéville fusionne avec Bulgnéville, contraintes et forcées !

La communauté de Vittel-Contrexéville avec moins de 15 000 habitants, a obligation de s’allier à d’autres. La consultation pour sa fusion avec la communauté de Bulgnéville a fait apparaitre l’opposition de 53,3% des communes (24 sur 45). Le préfet a dû « passer outre ». La fusion a été adoptée en commission avec une seule voix contre, celle du président de la communauté de communes de Bulgnéville et 2 absentions.

On s’en doutait. La fusion serait imposée. Le travail de la préfecture a permis de faire passer la pilule sans trop de contestation, mais l’opposition est toujours là. Les 2 communautés de communes ne se sentent pas proches. L’une est urbaine et touristique, l’autre rassemble plutôt des communes rurales. Des problématiques qui peuvent être différentes. Pourtant, toutes les 2 sont liées à l’eau et à la problématique de la ressource déficitaire de la nappe des grès du trias inférieur.

45 communes et 19 000 habitants

Ensemble, les 2 communautés rassemblent 45 communes et près de 19 000 habitants. Aujourd’hui, lors de la commission intercommunale, c’était le grand silence de la résignation ! Seul, Christian Prévot, président de la communauté de Bulgnéville a marqué son opposition. Puisque l’État l’exige, il faudra bien travailler ensemble, mais il faudra d’abord surmonter les réticences. Une fusion qui va encore bouleverser bien des structures de gestion. Ce n’est déjà pas facile quand on y est favorable, ça l’est d’autant plus quand on n’en voit pas l’intérêt. Mais on peut aussi se dire de 47% étaient favorables à la fusion et joueront les médiateurs.

Commentez l'article »