La Houssière – Une grenade explose dans le coffre de la voiture, pas de blessé, 10 personnes évacuées !

B.Boulay 18 août 2015 0
La Houssière – Une grenade explose dans le coffre de la voiture, pas de blessé, 10 personnes évacuées !

Hier, des habitants qui creusaient une tranchée pour dégager une source obstruée, sont tombés sur 2 grenades, dont une au phosphore, chemin de Noiregoutte. Ils les ont emballées dans un torchon, les ont placées dans le coffre de leur voiture et ont appelé la gendarmerie, qui leur a demandé de ne plus rien toucher ! Ce matin, l’une d’elle avait explosé dans le coffre.

La gendarmerie a prévenu le maire, Roger Cronel, qui s’est chargé d’alerter la préfecture, qui a elle-même demandé l’intervention des démineurs de Colmar. Mais il semble que la grenade au phosphore ait déjà commencé à suinter dans la voiture et avec la chaleur, elle a commencé à dégager de la fumée. Aujourd’hui vers 15h45, les pompiers étaient alertés.

Les démineurs étaient en route

Les démineurs devaient intervenir mercredi mais devant les risques de la situation après l’explosion d’une des 2 grenades, ils étaient en route et ils devaient arriver avec l’hélicoptère de la sécurité civile Dragon 67.

10 personnes évacuées

Les pompiers de Corcieux, Anould, Gerbépal, Saint-Dié, Bruyères et Remiremont étaient sur place. Ils ont établi avec les gendarmes de la Communauté de brigades de Fraize, un périmètre de sécurité et évacué 10 personnes sur les 3 maisons proches par prévention. Pour l’instant, la situation est maîtrisée.

Destruction de la grenade

Vers 18h15, le démineur était sur le site. Il s’est chargé de faire exploser le restant de la charge de la grenade au phosphore dans un champ. Mais le véhicule contient sûrement du phosphore puisqu’il a suinté et il y a un risque d’inflammation et de vapeurs toxiques.

Que faire de la camionnette phosphorée ?

La première solution semblait être de placer le véhicule dans un champ isolé qui appartiendrait au propriétaire du véhicule, en attendant qu’il s’enflamme. Mais le propriétaire ayant appris que l’assurance ne prendrait pas en charge les dégâts, a refusé. Il voulait que le véhicule soit incendié, mais les pompiers y ont mis leur véto.

Attention danger !

La préfecture en a été avisée et cherche une solution, mais en attendant le véhicule est dans le champ juste protégé par un cordon qui délimité le périmètre. Il est susceptible de s’enflammer et de dégager des vapeurs très toxiques.

Vendredi

La voiture a brûlé et tout danger est écarté.

Précautions à prendre en cas de découverte d’explosifs

– Prévenir immédiatement la gendarmerie, la mairie ou la préfecture

– Mettre un repère pour bien localiser l’endroit et signaler l’endroit comme dangereux.

– et ne rien toucher, surtout ne pas déplacer les engins suspects

 

Commentez l'article »