« La Ruche » de Tendon décroche un premier prix

B.Boulay 16 octobre 2012 0
« La Ruche » de Tendon décroche un premier prix

La Ruche est un bâtiment public consacré aux activités périscolaires à Tendon. Vendredi 12 octobre, cette première construction en hêtre recevait le 1er prix national bois des bâtiments d’éducation et devenait référence européenne.

La Ruche de Tendon est le premier bâtiment français en hêtre (utilisé en ossature).

Parti d’une volonté de privilégier le bois des Vosges qui se trouvait en abondance sur la commune et les savoir-faire locaux, le projet a rassemblé les énergies.

Pour la Chambre de métiers, c’était une opportunité de valoriser les petits scieurs du secteur qui travaillaient avec des bois courts, alors que la construction utilise avant tout des bois aboutés en grande longueur.

Du hêtre et des bois courts exploités sur place

La commune accepte de faire de ce projet, une expérience. « Le hêtre est un bois dur, surtout utilisé comme bois de chauffage. Il y en avait en abondance dans les forêts de la commune », explique Julien Mussier, chargé de projet au sein du cabinet d’architecture Haha.  L’objectif était de l’utiliser comme élément de la structure du bâtiment.

Élus, acteurs, scieurs, charpentiers, ingénieurs, agent ONF et l’architecte Haha en charge du projet sont réunis et relèvent le challenge. Une équipe d’experts du CRITT et du Centre des techniques et innovation de la filière bois de la chambre de métiers, s’attaque aux performances du hêtre en termes de résistance mécanique.

Des murs montés comme des Legos

Pour éviter au maximum l’exposition aux intempéries, –« Le hêtre résiste mal à l’eau ».-, les murs sont préparés en caissons étanches en atelier. A l’intérieur, on place de la paille pour une isolation maximale. Les murs sont alors assemblés sur site « comme des legos ». La couverture et l’extérieur seront réalisés en mélèze.

Le bâtiment compte 310m2 pour la restauration et les activités périscolaires. Lancé en 2009, le bâtiment a été livré en juin 2012.

« Il aura fallu deux ans d’études et 8 mois de chantier, commente Julien Mussier. Un tel projet peut paraître simple, mais c’est compliqué. Les essais mécaniques de résistance qui ont été réalisés avec le CRITT, caractérisent seulement le hêtre de la forêt de Tendon. Il  faudra généraliser ces tests avant de pouvoir en faire des références de construction  du hêtre». Le relais est passé au Pays dans le cadre du projet  « Hêtre des Vosges ».

Un premier prix

« Le projet a été porté par une équipe convaincue de l’enjeu. Le maire de Tendon, Gérard Clément, n’a pas lâché le morceau,  Cette construction a été l’accélérateur qui amorce l’avenir de la transformation du hêtre. Il ne faut pas que ça s’arrête là ! ».

En tout cas, sa proximité a permis aux enfants d’aller voir le hêtre dans la forêt et de suivre les étapes de transformation et de construction.

Le bâtiment utilise plus de 58m3 de hêtre pour un coût de 585000€ et le travail vient d’être récompensé par le premier prix de la construction bois  dans la catégorie bâtiment d’éducation.

Un 2e projet vosgien a également obtenu un 1er prix dans la catégorie petits espaces, prouvant le  leadership des Vosges dans la construction bois.

 

Commentez l'article »