Les agriculteurs votent une motion pour sauver leurs « centimes forestiers » et les 13 emplois forêt !

B.Boulay 28 novembre 2016 0
Les agriculteurs votent une motion pour sauver leurs « centimes forestiers » et les 13 emplois forêt !

La Chambre d’Agriculture des Vosges en session aujourd’hui, n’a pas parlé régionalisation mais menace sur le financement du développement forestier. Le Ministre de l’agriculture projette de récupérer les centimes forestiers prélevés auprès des départements pour les remettre dans un fonds commun de la forêt et du Bois. Elle a voté à l’unanimité une motion contre cette mesure. 13 emplois sont en jeu

L’idée du Ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, serait de mettre tous ces prélèvements (les centimes forestiers) conservés jusqu’alors par les chambres d’agriculture pour assurer conseils et accompagnement aux propriétaires privés, dans un pot commun pour la forêt et le bois. Pour les Vosges, ça correspond à 4,8 M€. La chambre d’agriculture des Vosges s’inquiète ! Comment va-t-elle assurer cet accompagnement sans fonds ? Que deviennent les 13 emplois équivalents temps pleins ?

La chambre n’aura plus les moyens financiers

« Ce projet, s’il venait à se réaliser, impacterait le budget de la Chambre d’agriculture des Vosges à hauteur de plus de 522 000€ et priverait la forêt vosgienne de tout moyen financier propre« , s’affole la Chambre d’agriculture. Le service forestier de la Chambre coordonne et dirige les actions de 10 conseillers sur les problématiques du développement forestier, la mobilisation des bois pour la filière régionale, le renouvellement de la ressource forestière, mais il travaille aussi sur la gestion des bords de cours d’eau et la mise en oeuvre du bois matériau et l’utilisation du bois énergie« .

Pas d’accord pour payer plus et ne rien avoir !

La fiscalité est plus élevée dans les Vosges, 16,5 €/ha contre 9€/ha en Lorraine et 1,2€/ha en Champagne Ardenne, parce que les propriétaires forestiers pouvaient bénéficier de cette assistance sur leur assistance. « Cette mesure condamnerait la chambre d’agriculture des Vosges particulièrement impliquée dans le domaine forestier à abandonner cette activité de service public ! », dénonce les agriculteurs à l’unanimité.

Un sale coup pour les équipes !

« Ce serait la première fois qu’il y aurait une fiscalité pré-affectée et c’est un vrai problème, déplore Jérôme Mathieu, président de la Chambre d’agriculture des Vosges. Comment justifier qu’on mette dans ce fonds national plus ou moins, dans la mesure où rien ne revient sur le territoire et où le service ne pourra plus être assuré ? Il y a un problème d’équité ! Et c’est un sale coup pour les équipes. C’est leur dire : merci vous avez bien travaillé, rentrez chez vous ! ».

Une motion contre !

La motion contre cette mesure a été votée à l’unanimité. Dans les Vosges, le service fonctionne, il faut le garder ! « D’autant plus qu’on n’est pas sûr d’avoir les mêmes moyens financiers pour l’accompagnement avec la Région qui remplace désormais les départements. « Nous mesurons les conséquences que ces mesures peuvent avoir sur le département. J’ai bien noté et je ferai remonter le problème« , assure le préfet.

 

Commentez l'article »