Ligne 14 Nancy-Merrey – Philippe Richert chahuté par les usagers !

B.Boulay 8 décembre 2016 1
Ligne 14 Nancy-Merrey – Philippe Richert chahuté par les usagers !

Les usagers de la ligne 14 étaient bien décidés à obtenir des engagements fermes de la part du président de région, Philippe Richert. Chahuté par des étudiants et des voyageurs qui ne veulent plus qu’on leur en raconte, il s’est engagé à mettre 10M€ dans les travaux de la ligne 14 si l’État suit.

Ils étaient plus de 250 personnes à défendre leur ligne. Pascal Lopez président de l’ADLF estime que 40 à 50M€ sont nécessaires et non pas 100M€ comme l’évalue le président de région.

40M€ pas 100M€

« Toute la ligne n’est pas à refaire, explique-t-il. Le tronçon Pont-Saint-Vincent-Nancy vient d’être refait cet été et la section Merrey – Vittel a été refaite en 2006. L’urgence porte sur 3500 traverses entre Xeuilley et Mirecourt. À 150€ la traverse, on en a pour 525K€ pour continuer à circuler normalement ».

500K€ pour que le train circule normalement

Or Jean-Jacques Gaultier, maire de Vittel, a mis sur la table 500K€. « Que chacun y mette un peu de son budget et on arrivera à sauver la ligne« , insiste-t-il. Par contre, pas question de se défausser, les usagers ont refusé le « ce n’est pas moi, c’est l’État et la SNCF…« . « Qu’on arrête de nous raconter n’importe quoi et qu’on soit dans l’action ! »

« On veut notre train ! »

« Des trains pas des cars ! », scandent les étudiants, obligeant Philippe Richert à faire face au mécontentement ambiant. Élus en écharpe ou sans, étudiants, et des vosgiens qui se sentent concernés veulent que la région s’empare vraiment du problème, leur assure droit dans les yeux, qu’elle maintiendra la ligne et engagera les dépenses nécessaires.

Qu’on arrête de déshabiller nos communes !

Ils veulent leurs trains pour relier leurs villes aux métropoles. Ils veulent que les enfants aient droit à des formations spécialisées et que les touristes arrivent jusqu’à eux. «  Qu’on arrête de déshabiller nos communes, on a le droit de vivre comme les autres, d’aller à l’école ou travailler par les transports en commun ou encore d’aller voir les médecins et experts ».

Retenu que les cars …

« C’est une chaine sans fin, protestent un couple. Que restera-t-il dans nos campagne quand il n’ y aura plus de services, plus d’école et plus de commerces ? ». Leurs enfants ont pu bénéficier de ce maillage, ils veulent que leur petits enfants aient les mêmes droits ». « Dans les propositions de la SNCF, la région n’a retenu que les cars. C’est elle qui va tuer nos trains ! protestent l’ADLF qui a claqué la porte de la négociation le 3 novembre, parce que tout leur semblait joué.

Tenaces !

A partir du 19 décembre, des bus remplaceront les trains sur le tronçon Pont Saint Vincent – Vittel. « Les trains même avec un retard de 31mn vont plus vite que les cars ! » , affirme Pascal Lopez. On ne leur fait pas prendre des vessies pour des lanternes !  ce qui laisse prévoir que les usagers n’ont pas dit leur dernier mot ! Ils ont déjà prouvé qu’ils pouvaient être tenaces … Une délégation a été reçue.

 

Un commentaire »

  1. Durand François 31 mars 2017 sur 13 h 54 min - Reply

    Bravo et merci pour ce que vous faites.Cela fait du bien de constater qu’il y a encore des journalistes dignes de ce nom.Si vous êtes d’accord, je propose de citer votre site à l’antenne de Radio Gué Mozot dans mes émissions du lundi soir  » Calendrier des esclavages et des libérations  » ou du vendredi  » Mosaïque « 

Commentez l'article »