Vincey – La rue est accessible aux personnes à mobilité réduite

B.Boulay 18 mai 2017 0
Vincey – La rue est accessible aux personnes à mobilité réduite

Avec l’intégration de la Communauté de communes de Moyenne Moselle, la Communauté d’agglomération d’Épinal a également repris les travaux d’accessibilité à la voirie et aux espaces publics. Il s’agit des abaissements des trottoirs, places de stationnement et passages protégés. Un montant de 625k€ pour les 16 communes et de 35,3K€ pour Vincey.

« Il faut que ça devienne une culture, remarque Michel Heinrich, président de la Communauté d’agglo. Les normes imposées ne sont pas toujours le plus pratiques pour les personnes à mobilité réduite ». A Vincey, les travaux ont été réfléchis avec des personnes en situation de handicap. Sabine Del et Daviod Demangeon, sont venus apporter leurs conseils et constatent une réelle prise de conscience « jusque dans les commerces ».

Toutes les zones sensibles ont été traitées

« Toutes les zones sensibles ont été traitées« , confirme Michel Mantel, maire. « L’accessibilité aurait dû être terminée en 2015, mais vu le coût des travaux, ce délai n’a pas pu être respecté, il a fallu voter une prolongation jusqu’en 2018″, fait observer Michel Heinrich. Mais les mentalités évoluent.

Travaux terminés en mars 2017 à Vincey

Les largeurs des trottoirs, les pentes, la rugosité des bandes sur les passages, les repères, les accès à la chaussée ont été refaits. Les premiers chantiers de la Com Com avaient commencé en novembre 2016. A Vincey, les travaux étaient terminés en mars 2017. Il reste à faire l’accessibilité des bâtiments publics, mairie et écoles, et les sanitaires de la salle polyvalente, travaux qui sont du ressort de la commune.

L’accessibilité des bâtiments décalés d’un an

Ils avaient été programmés en 2016, mais ils ont dû être décalée d’un an parce que la préfecture ne pouvait plus subventionner le projet. « Il y en a pour 200K€, explique le maire. La commune en peut pas supporter seule de tels montants ! Une rampe d’accès coûte déjà 30K€« . Vincey compte 2200 habitants.

Ça profite à tout le monde !

« Ce qu’il faut bien voir, insiste Sabine Del, c’est que tout le monde profite de cet aménagement. Les marquages sont bien visibles, donc les voitures ralentissent plus. C’est plus sécurisé pour les enfants et les personnes âgées« . Il reste 5 communes au programme, Langley qui est en cours, Essegney, Chamagne, Charmes, le gros morceau ( 443K€) ! et Socourt. L’accessibilité de Portieux, qui est terminée, a coûté 49K€. C’est le 2e plus gros montant après Charmes et avant Vincey.

Commentez l'article »