Épinal – Les jeunes du quartier de la vierge ont fait du beau travail !

B.Boulay 25 août 2017 0
Épinal – Les jeunes du quartier de la vierge ont fait du beau travail !

Ce matin, les jeunes présentaient les travaux qu’ils ont réalisés avec le centre social de la Vierge dans le cadre du projet « Jeunes en marche ». Des casiers pour les cartables et des porte-manteaux à l’école élémentaire Victor Hugo. Un vrai travail de pro !

Chaque année, les jeunes peuvent s’engager à effectuer 120h de travaux utiles pour le quartier ou la ville en échange d’un petit pécule qui les aidera à se payer ce dont ils ont envie. « Jeunes en marche » regroupe 36 jeunes par année et chacun peut y participer pendant 4 ans.

Du bois brut aux finitions

Pour l’école Victor Hugo, ils ont fabriqué des casiers pour 90 cartables et des porte-manteaux. « Pour les réaliser,  on est allé chercher du bois brut à la scierie, explique Sarah, porte-parole du groupe, on a appris à faire la trace selon les bonnes dimensions, à couper,  poncer, à utiliser les machines, à assembler les pièces et à soigner les finitions. Le placard ferme à clé et on a tout fait nous-mêmes ».

La fierté du travail accompli

Il y a une vraie fierté face au travail réalisé et ils peuvent, c’est du travail de pro ! Sarah n’aime pas particulièrement la menuiserie mais elle saura désormais se débrouiller si elle doit bricoler. En tout cas, elle apprend à communiquer, à promouvoir leur travail de leur groupe et les relations avec les élus. Pour le porte-manteaux, ils ont utilisé des manches à balai chevillés et il a belle allure !

Un vrai travail qui ne va pas sans efforts

Les équipes se relaient, 8 le matin et 8 l’après-midi et en fin d’année, ils touchent 300€ ou 550€ pour ceux qui passent le permis. En 2 ans, ils peuvent par cette formule, financer les 3/4 de leur permis. Ils apprennent les gestes techniques, mais aussi l’organisation,  le respect des consignes, la gestion des imprévus, le travail d’équipes et le respect. Un apprentissage qui se fait dans la bonne humeur !

Un projet qui marche depuis 21 ans

« C’est un beau projet, explique le directeur du Centre social, Frédéric Denée, parce que c’est un contrat avec les jeunes. S’ils s’engagent, ils ont aussi un bilan de santé, des animations sur divers sujets de santé, sur les addictions, la prévention routière et ils passent leur brevet des premiers secours. C’est un vrai travail de prévention et ça crée des liens sur le quartier ». Et les jeunes en redemandent !

Commentez l'article »