Évaux et Ménil – Parents et élus bloquent l’école

B.Boulay 2 mars 2016 0
Évaux et Ménil – Parents et élus bloquent l’école

Une poignée de parents, pas beaucoup plus d’élus, sur le secteur, ce sont de petites communes, de petits effectifs, mais une grande détermination ! A la suite de Michel Fournier, président des maires ruraux qui a rencontré le Président de la République, ils défendent la ruralité et le droit d’avoir leur école à Évaux-et-Ménil. Ce matin, ils bloquaient l’école. Les enfants étaient accueillis à la salle polyvalente.

La situation n’a pas changé depuis le 5 février, date de la dernière manifestation. Et justement ! Pas de réponse de l’inspection, pas encore de rendez-vous avec le nouvel inspecteur. Les élus vont passer par le député du secteur, Christian Franqueville pour solliciter une audience et expliquer leur proposition : regrouper toutes les 3 classes à Évaux et Ménil pour renforcer le groupement et garder une bonne dynamique.

Une question d’aménagement rural

Une chose est sûre,  ils veulent garder leur école sur le secteur à proximité ! Tout fonctionne bien, ils ont de bons résultats scolaires et la qualité de vie. Le maire de Brantigny envisage de porter la cause des écoles rurales avec plusieurs autres RPI dans la même situation, parce que la problématique dépasse le cas d’Évaux-et-Ménil. C’est celle de l’éducation et l’enseignement en milieu rural. C’est celle de l’aménagement des territoires ruraux.

Le droit à l’école des petites communes

Si les maires présents comprennent bien que l’Éducation nationale cherche à regrouper les écoles autour des bourgs centre pour des logiques financières, ils veulent défendre la vie de leurs communes et le droit de tous à accéder à l’école. Le regroupement compte 55 enfants sur 3 classes et dessert les communes d’Evaux-et-Ménil, Brantigny et Varmonzey.

http://www.actu88.fr/evaux-et-menil-notre-rpi-nous-convient-parfaitement/

Commentez l'article »