Ligne Nancy-Merrey – Alerte ralentissements sur la ligne 14 !

B.Boulay 21 octobre 2016 0
Ligne Nancy-Merrey – Alerte ralentissements sur la ligne 14 !

Une nouvelle fois, la ligne 14 reliant Nancy à Merrey, par l’Ouest Vosgien (Mirecourt, Vittel, Contrexéville, Martigny-les-Bains et Lamarche), concentre les inquiétudes de toutes celles et ceux qui considèrent cette desserte ferroviaire comme essentielle pour l’attractivité du territoire ! Christian Franqueville a adressé un courrier au président de la SNCF, Guillaume Pepy, et au Secrétaire d’État aux transports, Alain Vidalies.

Beaucoup a déjà été fait depuis quelques années.  La mobilisation autour de la ligne n°14 a permis de maintenir en service cette indispensable voie d’accès à notre territoire, qui, sans intervention, aurait pu être supprimée dès cette année 2016.

Des travaux programmés

Ainsi, 6,5M d’€ de travaux de maintenance ont déjà été obtenus et effectués en 2014 et 2015. 19M d’€ de travaux de rénovation étaient programmés entre juin et fin octobre 2016 sur la portion Jarville-Pont-Saint-Vincent, qui était la plus endommagée de toute la ligne et nécessitait les travaux les plus coûteux.

Ralentissement à 40km/h sur 38km

Or, lors de la réunion du Comité Régional des Services de Transport (COREST), le 18 octobre à Lunéville, la direction régionale de la SNCF a indiqué que l’état des infrastructures entre Xeuilley et Mirecourt (soit 38km) nécessitait de mettre en place une limitation de la vitesse à 40km/h, afin de garantir la sécurité des circulations, et ce dès le 18 décembre prochain.

Plus de 2h de Vittel à Nancy pour 1h en voiture

Ce ralentissement allongerait en conséquence le temps de trajet de 31 minutes, et il faudrait alors plus de 2hs entre, par exemple, Vittel et Nancy, un comble quand on sait qu’il suffit de moins d’une heure pour aller d’une ville à l’autre avec une voiture individuelle ! Parce qu’une telle décision de ralentir la vitesse n’est pas acceptable du point de vue de l’attractivité de la ligne, Christian Franqueville appelle à une mobilisation forte et unanime.

Des courriers à la SNCF et à Alain Vidalies

Il a invité le président de région Grand Est à se joindre à lui et à réaffirmer l’importance de la pérennisation du service public ferroviaire régional dans nos territoires. Sans tarder, le Député Franqueville a pris l’initiative d’adresser un courrier au Président de la SNCF, M. Guillaume PEPY, pour lui faire part de cette situation extrêmement préoccupante, et a alerté en parallèle le Secrétaire d’État aux Transports, M. Alain VIDALIES.

courrier-pepy, courrier-vidalies,lettre_richert_ligne14_gb reponse-de-richert-ligne-14

Commentez l'article »