Trop d’accidents, restez vigilants !

B.Boulay 1 novembre 2012 0
Trop d’accidents, restez vigilants !

Six personnes tuées sur le seul mois d’octobre, c’est dramatique.  Pour prévenir d’autres accidents, les opérations de contrôles sont multipliées, particulièrement autour du week-end de la Toussaint, connu pour être meurtrier.

 

Si les accidents sur le département sont plutôt en baisse par rapport à 2011, les Vosges enregistrent un taux de gravité des accidents 3 fois supérieur à la moyenne nationale (de 14,40% pour 5,60%).  «  On compte 31 morts depuis le début de l’année, déplore Marcelle Pierrot, préfète, qui appelle les conducteurs à la prudence et au respect du code de la route. Sur 984 suspensions de permis depuis le début de l’année, 679 l’ont été pour un taux d’alcoolémie supérieur au seuil autorisé. Ce qui fait 70 % des conducteurs qui n’auraient pas dû prendre le volant ». Des chiffres qui interpellent.

Brigades mobilisées

L’excès de vitesse vient ensuite, suivie de près par des refus de priorité et le non port du casque ou de la ceinture.

Pour les pouvoirs publics, c’est clair, tout sera tenté pour faire chuter les infractions.

Une première opération a eu lieu mercredi après-midi à hauteur de Arches sur la RN 57 dans le sens Remiremont-Epinal. Six motards des brigades de Saint-Dié et Remiremont commandés par le capitaine Arnould étaient mobilisés, avec un renfort de la compagnie de Remiremont. « Un opérateur était placé à hauteur de Pouxeux avec des jumelles laser et il signalait les infractions aux brigades », précise le Capitaine Jean-Luc Petit, commandant de l’escadron départemental de sécurité routière.

12 infractions de plus

En 1h30, 12 infractions ont été constatées dont 3 avec retrait immédiat du permis de conduire pour vitesse excessive (jusqu’à 171km/h) et 9 roulaient au-dessus de 140km/h. Un automobiliste au volant d’une porsche fulmine : « C’était la dernière sortie de l’année. Après je la rentre au garage. Elle roule trois mois dans l’année et franchement, je ne me suis aperçu de rien ».

Des verbalisations qui viennent s’ajouter aux 30 820 infractions constatées depuis le début de l’année, dont 88% pour vitesse excessive, mais qui peut-être sauveront des vies. En tout cas, la préfète part en guerre pour sauver les automobilistes malgré eux.

La deuxième opération s’est déroulée jeudi soir en centre ville à proximité des établissements de nuit pour vérifier le taux d’alcoolémie.

D’autres opérations sont prévues tout au long du week-end, de jour et de nuit.

Commentez l'article »